Le procureur de la République près le tribunal de Bir Mourad Raïs (Alger) a requis dimanche une peine de 10 de prison ferme assortie d’une amende de 100.000 DA à l’encontre du directeur général du groupe de médias Ennahar, Mohamed Mokaddem, dit Anis Rahmani.
Anis Rahmani est poursuivi pour les chefs d’accusation d’enregistrement et de diffusion d’une communication téléphonique qu’il a eue avec un officier supérieur de l’Armée.
Le procès s’est tenu par visioconférence à partir de l’établissement pénitentiaire de Koléa (W. Tipasa) où le prévenu est placé en détention préventive.