En réponse au tremblement de terre de magnitude 4,9 qui a frappé l’est de l’Algérie le 7 août dernier, l’Union européenne a annoncé un financement humanitaire de 90 000 euros pour aider les familles les plus touchées par le séisme. Ce financement destiné au Croissant Rouge algérien contribue à apporter une aide d’urgence indispensable, comprenant notamment des articles de premiers secours, des denrées alimentaires et des articles non alimentaires. En outre, des tentes, des lits de camp, des couvertures, des matelas et des kits de cuisine seront également livrés. Ce soutien représente une partie de la contribution globale de l’Union Européenne au FUSC (Fonds d’urgence pour les Secours lors de Catastrophes) de la Fédération Internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR). Le séisme, qui a été suivi d’une réplique d’une magnitude de 4,5 a frappé la wilaya de Mila, à quelque 350 km à l’est de la capitale Alger. Il a provoqué des dégâts considérables sur les structures et les infrastructures dans différentes zones de la ville, poussant les habitants à fuir dans les rues. Le séisme n’a pas provoqué de pertes humaines, mais des blessés sont à déplorer. Au moins 15 000 personnes ont été touchées dans toute la wilaya. Cette opération du FUSC tient compte des risques liés à la pandémie actuelle de COVID19. Les activités prévues dans ce cadre suivront les réglementations du ministère de la santé et de l’Organisation mondiale de la santé en matière d’hygiène et de distanciation sociale, notamment lors de la distribution d’articles ménagers.<