LafargeHolcim annonce, dans un communiqué, qu’il travaillera avec IBM Services pour développer davantage la première plateforme numérique d’optimisation de la conception routière, Oris. Cette solution peut, selon la même source, «réduire les coûts des projets routiers jusqu’à un tiers et les émissions de carbone jusqu’à la moitié, tout en triplant la durabilité et la durée de vie des routes».

Oris permet aux décideurs, aux autorités chargées des infrastructures routières et aux investisseurs de projets d’«améliorer la construction et la durabilité des routes et de réduire les inefficacités grâce à une conception intelligente des projets». «Cela est particulièrement opportun alors que les gouvernements conçoivent des plans de relance pour relancer l’activité économique après la Covid-19, tout en réagissant également à l’impact du changement climatique», souligne le communiqué.
En moyenne, 700 000 kilomètres (435 000 milles) de nouvelles routes sont construites chaque année dans le monde. L’amélioration de la qualité et de la résilience des routes contribuera à réduire la quantité massive d’émissions de carbone attribuées aux transports. Etant donné que les routes varient en fonction de l’emplacement, du climat, des types de véhicules et des volumes de trafic, il est complexe de définir la combinaison la plus durable et la plus rentable de matériaux de construction et de technologies dès le début de la phase de conception. Ainsi la solution Oris «évalue la conception des chaussées routières sous différents angles et recommande des modèles de construction et d’entretien efficaces avec la disponibilité et les capacités des matériaux locaux».
«Nous accélérons la digitalisation de nos solutions pour la construction durable et performante», a déclaré Marcel Cobuz, Responsable Région Europe, membre du Comité exécutif en charge de l’innovation chez LafargeHolcim au niveau mondial. «Avec des solutions globales comme Oris, nous nous engageons à montrer la voie dans la construction à faible émission de carbone et circulaire ainsi que dans la consommation responsable des ressources naturelles pour les routes et au-delà. Nous avons déjà lancé des projets pilotes avec différents partenaires tels que les autorités routières, les institutions financières internationales et les sociétés d’ingénierie pour utiliser Oris sur les marchés développés et émergents», a-t-il ajouté.
Pour rappel, LafargeHolcim Algérie vient de confirmer tout récemment la certification environnementale ISO 14001 de sa cimenterie d’Oggaz. Cette certification fait de cette usine la première en Algérie à être certifiée ISO 14001 version 2015 et distinguée pour sa performance environnementale. n