Neuf (9) accords de partenariat et mémorandums d’entente entre des entreprises algériennes et étrangères ainsi que des documents de coopération entre des entreprisse nationales activant dans le domaine des travaux publics, notamment en matière d’études techniques, de recherche scientifique et de formation ont été signés, lundi à Alger.
La cérémonie de signature s’est déroulée en marge de la première journée de la 18e édition du Salon international des travaux publics (SITP), en présence du ministre des Travaux publics, de l’Hydraulique et des Infrastructures, Lakhdar Rakhroukh accompagné du président de l’autorité des travaux publics du Qatar, «Ashghal», Saad Ahmed Al-Mohannadi dont le pays est l’invité d’honneur de cette manifestation économique.
Dans ce cadre, le Laboratoire central des travaux publics (LCTP) a signé un protocole d’entente avec le Laboratoire national des travaux publics et du bâtiment du Niger. Ce protocole porte sur la coopération en matière d’études techniques des projets des travaux publics.
En matière du transfert de l’expérience et de la formation, l’Organisme national de contrôle technique des travaux publics (CTTP) a signé une convention avec le Centre d’amélioration des travaux publics de l’Etat du Niger.
Un protocole de coopération a été signé par le Laboratoire central des travaux publics (LCTP) et le Laboratoire tunisien d’analyse et d’expérience dans le domaine de normalisation.
De son côté, le Groupe d’infrastructures de Travaux Maritimes «Gitrama» pour les Travaux Publics a signé deux documents de coopération, le premier concerne, une convention cadre de coopération en matière de formation et de recherche technologique avec la Direction de la Recherche Scientifique et du Développement Technologique (DG-RSDT), tandis que le second est un protocole de coopération avec l’Ecole Nationale Supérieure des Sciences de la Mer et de l’Aménagement du Littoral (ENSSMAL).
Le Groupe «Gitrama» a également signé un protocole de coopération avec l’Ecole Nationale Supérieure des Travaux Publics (ENSTP).
De son côté, le Groupe d’Etudes d’Infrastructures de Contrôle et d’Assistance (GEICA) a signé trois accords, le premier est un accord-cadre dans le domaine de la formation avec le Centre de formation aux métiers du bâtiment (CFMB), outre un autre accord de partenariat scientifique et technique avec l’ENSTP.
Le même Groupe a également signé une convention cadre de partenariat scientifique et technique avec l’Ecole Nationale Supérieure des Sciences Géodésiques et des Techniques Spatiales.
Dans une déclaration, le ministre des Travaux publics a affirmé que les Groupes publics et privés sont appelés à «s’orienter vers la recherche scientifique et appliquée et vers l’innovation pour améliorer la qualité et la durabilité des réalisations», les exhortant à accorder davantage d’intérêt au partenariat pour renforcer les capacités compétitives afin d’accéder aux marchés internationaux.(APS)