La vente des billets du nouveau programme renforcé de la compagnie maritime Algérie Ferries débutera dès demain, soit à partir du lundi 23 mai, selon le député de la communauté algérienne en France Tawfik Khedim.

Par Sihem Bounabi
Cette annonce intervient suite au communiqué du ministère des Transports, jeudi dernier, qui détaille le nouveau programme renforcé du nombre de traversées et de vols en « application de la décision de Monsieur le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, portant renforcement du transport aérien et maritime des voyageurs durant la saison estivale 2022 », souligne le communiqué.
La grande nouveauté, c’est qu’en plus des liaisons maritimes qui étaient limitées aux ports d’Alger et Oran, les traversés vont également être élargies aux ports de Béjaïa et Skikda, qui seront reliés à Marseille. De plus, ce renforcement se traduit également par l’augmentation du nombre de traversées sur Marseille depuis Alger, qui passe à trois rotations par semaine, et à Oran, qui sera desservie par une liaison chaque semaine.
Ainsi Algérie Ferries passe de deux à sept rotations par semaine. Cette annonce intervient comme un véritable soulagement pour la communauté algérienne installée notamment en France après la pagaille et le chaos qui avaient régné il y a quelques jours au niveau des agences commerciales d’Algérie Ferries en France à cause de l’afflux massif pour obtenir le précieux sésame de voyager en Algérie après deux années de fermeture des frontières suite à la pandémie de la Covid.
Il est à noter que le nouveau programme devait être publié par un décret exécutif comme annoncé lors d’un Conseil des ministres, mais finalement, c’est par un communiqué du ministère des Transports que la nouvelle est tombée. Certainement une conséquence directe des troubles de la semaine dernière en France qui avaient donné une mauvaise image de l’Algérie.
Pour rappel, le député de l’émigration Abdelouahab Yagoubi a pris la parole à l’APN pour dénoncer « les scènes désolantes et graves » survenues lundi et mardi derniers en France au niveau des agences commerciales d’Algérie Ferries. Il avait également dénoncé la décision du Conseil des ministres qui avait annoncé la publication prochaine du programme de vols par décret exécutif, estimant que n’importe quelle compagnie aérienne peut mettre en place un programme de vols ou de traversées.
Il est à noter que Mouloud Youbi, président de la Fédération nationale des agences de tourisme et de voyage, a dénoncé l’exclusion des agences de tourisme et de voyages du programme de vente de billets de traversées maritimes. Il a ainsi lancé un appel par courrier officiel à Algérie Ferries «à ouvrir la porte à une coopération avec les agences de tourisme pour être au service des citoyens algériens », tout en mettant en garde contre les conséquences du monopole sur la vente des billets et de la non-cession aux agences. D’autant que les agences se préparent à une saison estivale exceptionnelle afin de recevoir la communauté algérienne établie à l’étranger dans les meilleures conditions.
Près d’une centaine de vols supplémentaires vers la France
Par ailleurs, concernant les billets des nouveaux vols d’Air Algérie, il faudrait encore patienter encore quelque temps avant d’avoir les autorisations nécessaires de la Direction générale de l’aviation civile en France. Toutefois, le chargé de communication de la compagnie aérienne nationale, Amine Andaloussi, a affirmé hier sur les ondes de la Radio nationale que tous les moyens humains et matériels ont été mobilisés pour que ce nouveau programme de renforcement de vols se passe dans les meilleures conditions pour les voyageurs de la compagnie.
En effet, dans le nouveau programme annoncé par le ministère des Transports, en plus du renforcement du nombre de vols depuis Paris, Marseille, Lyon, Toulouse et Nice, Air Algérie renouera avec les vols vers Montpellier et desservira la France depuis Annaba, Béjaïa, Sétif et Tlemcen en plus d’Alger, Oran et Constantine, déjà ouverts au trafic international.
En outre, Tassili Airlines, filiale du groupe Sonatrach, a également été autorisée dans le cadre de ce programme de vols renforcés d’assurer des vols sur Paris, Strasbourg et Nantes. Ainsi, dans les détails pour les vols à destination de la capitale française pour la ligne Alger-Paris-Alger, il y a 24 vols supplémentaires par semaine annoncés pour atteindre 52 vols par semaine dont 3 vols au profit de Tassili Airlines. Concernant la desserte Oran-Paris-Oran, 12 vols supplémentaires par semaine sont prévus pour atteindre 19 vols par semaine.
Pour la réouverture des vols Béjaïa-Paris-Béjaïa, elle est à hauteur de 7 vols par semaine et le même nombre de rotations est prévu à partir de l’aéroport d’Annaba. Tandis que pour la réouverture des vols sur Paris, à l’aéroport de Tlemcen, 4 vols par semaine sont prévus.
Concernant les vols longs courriers, le communiqué du ministère des Transports annonce la réouverture de la ligne Alger-Pékin-Alger à hauteur de 2 vols par semaine et le renforcement de la ligne Alger-Montréal-Alger avec 3 vols supplémentaires pour atteindre 8 vols par semaine. Par ailleurs, même si le nombre de vols vers la Tunisie a été renforcé par 7 vols par semaine, d’Alger et Oran, la frontière terrestre, en cette veille de saison estivale, qui connaît un grand flux vers la Tunisie qui a atteint 9,4 millions de touristes algériens en 2019, aucune indication n’a été donnée quant à sa réouverture, mis à part la reprise des opérations commerciales depuis mercredi dernier. Mais à l’heure actuelle, la frontière algéro-tunisienne reste toujours fermée aux voyageurs depuis le 17 mars 2020. n