Le ministère des Transports a donné son accord de principe pour 16 projets soumis par des opérateurs privés dans le domaine des transports aérien et maritime, a fait savoir hier le ministre du secteur, Aissa Bekkai. Après étude des 28 dossiers déposés au niveau du ministère, 9 accords de principe ont été donnés pour des projets dans le domaine de l’aviation civile et 7 autres dans le domaine du transport maritime des personnes et des marchandises, a indiqué le ministre. Ces projets ont été soumis par des opérateurs privés algériens, étrangers ou mixtes, a-t-il précisé, relevant que le secteur des transports aériens et maritime était un secteur stratégique où l’investissement est soumis à la règle 49/51. Après l’obtention de l’accord de principe, les investisseurs pourront entamer la concrétisation de leurs projets sur terrain avant de les lancer une fois toutes les conditions juridiques réunies. Le ministre a souligné que son département s’attelait à réviser les textes réglementaires régissant ce domaine en vue d’alléger les procédures d’investissement, notamment en ce qui concerne le volet administratif sans pour autant porter atteinte aux normes de sécurité.