La Société nationale des transports ferroviaires (SNTF) a regretté des comportements «inadmissibles» de la part de jeunes adolescents qui ont entravé samedi la circulation des trains à Alger, assurant que ses services ont déjà entamé les procédures de poursuites judiciaires envers ces individus, a indiqué dimanche un communiqué de la Société. «La Société nationale des transports ferroviaires a enregistré avec regret, durant la journée du samedi 15 mai 2021, au niveau de la halte du caroubier (Alger), des comportements inadmissibles de la part de jeunes adolescents qui ont entravé la circulation des trains vers les gares d’El Affroun et de Zeralda, en actionnant abusivement les signaux d’alarme, ce qui a empêché le redémarrage du train et a engendré des perturbations dans la circulation des autres trains durant toute l’après-midi du samedi», a expliqué la Société. En plus, ajoute la même source, «ces jeunes se sont pris aux trains par un caillassage causant le bris de plusieurs vitres et des dommages importants au train». A cet effet, la SNTF a interpellé «les parents de ces jeunes à prendre leurs responsabilités envers leurs enfants», souligne le communiqué, ajoutant que les services concernés de la société «ont déjà entamé les procédures de poursuites judiciaires envers ces individus, sur la base des enregistrements vidéos des caméras installées dans les trains». La SNTF a appelé, par ailleurs, «au civisme de nos concitoyens et son aimable clientèle pour préserver les trains et les installations ferroviaires qui sont la propriété de tous les Algériens». n