Le variant Delta, très contagieux, a réduit à 40% l’efficacité des vaccins contre la transmission de la maladie, a souligné mercredi le patron de l’OMS, pressant les gens de continuer à porter des masques et autres pratiques barrières. «Les vaccins sauvent des vies, mais ils n’empêchent pas totalement la transmission du Covid-19», a expliqué Tedros Adhanom Ghebreyesus lors d’un point de presse régulier consacré à la pandémie, qui refait des ravages en Europe. «Il y a des données qui suggèrent qu’avant l’arrivée du variant Delta, les vaccins réduisaient la transmission d’environ 60%, avec Delta cela a chuté à 40%», a-t-il souligné. «Dans de nombreux pays et communautés, nous craignons qu’il n’y ait cette idée fausse que les vaccins ont mis fin à la pandémie, et que les gens qui sont vaccinés n’ont plus besoin de prendre d’autres précautions», a-t-il ajouté. Le directeur général de l’organisation a ouvert ses traditionnelles remarques liminaires sur la situation en Europe, frappée de plein fouet par une cinquième vague d’infections, provoquée par un mélange de taux de vaccination insuffisant et du relâchement – sans doute prématuré au vu de la domination du variant Delta dans la région – dans les gestes barrières et les restrictions. «La semaine dernière, plus de 60% des infections et des décès du Covid dans le monde se sont produits en Europe», a rappelé le docteur Tedros, ajoutant que «cet énorme nombre de cas se répercute en fardeau insupportable pour les systèmes de santé et les personnels de santé épuisés».