La Société nationale des transports ferroviaires (SNTF) tout comme l’Entreprise du métro d’Alger se disent fin prêtes à faire circuler leurs rames à partir du moment où les mesures inhérentes au protocole sanitaire sont en places à l’intérieur des gares et des stations de métro ainsi que dans les voitures et rames. C’est ce qu’a appris Reporters, hier, auprès des cellules de communication de ces deux entreprises. Et d’expliquer à l’unanimité « le traçage à l’intérieur des gares ou stations et la désinfection de toutes les rames ont été effectués en étroite collaboration avec leur staff médical ».
En somme, selon ces sources, le temps est à l’action et la réflexion en entendant le feu vert des pouvoirs publics pour reprendre le transport des passagers et usagers. Autrement dit, la SNTF et le Métro d’Alger sont fin prêts pour reprendre leurs activités dès que le gouvernement le décidera sur la base de l’évaluation du Comité scientifique chargé du suivi et de l’évolution de l’épidémie Covid-19, mais « personne ne peut avancer une date de cette reprise », nous a-t-on affirmé.