Zinédine Zidane, l’entraîneur du Real Madrid, a confié hier en conférence de presse, à la veille de la réception de Villarreal qui pourrait offrir le titre de champion d’Espagne dès ce soir au club madrilène, qu’il avait senti des signes positifs de la part de ses joueurs, lors de la phase de reprise de l’entraînement, après le confinement.
En cas de victoire ce soir face à Villarreal, le Real Madrid sera champion d’Espagne. Sans même attendre le résultat de FC Barcelone-Osasuna, qui se tiendra au même moment. En conférence de presse, Zinédine Zidane a confié avoir senti des ondes positives à la reprise de l’entraînement en plein coeur du printemps. « Les joueurs, quand ils arrivent, ils savent ce que signifie ce club, ce qu’il veut, l’ambition qu’il a toujours eue. Quand on est revenu au travail après le confinement, après être resté près de trois mois à la maison, j’ai senti que les joueurs voulaient accomplir de grandes choses », a assuré l’entraîneur français en conférence de presse mercredi.
« Ca se voyait aux entraînements. Je les voyais, ils voulaient quelque chose, ils restaient à la fin des sessions pour faire du travail supplémentaire. Cela veut tout dire de ce que cherche à accomplir cette équipe », a détaillé Zinédine Zidane. A 48 ans, Zidane, revenu sur le banc du Real en mars 2019 après un premier passage réussi de trois saisons (2016-2018) puis neuf mois sabbatiques, est tout proche de remporter son 11e titre comme entraîneur de la « Maison blanche », bien qu’il ait connu des hauts et des bas depuis son retour.

Vivre avec ses idées
« On dit souvent «mourir avec ses idées». Non, moi, c’est «vivre avec ses idées»… Après les mauvais jours, il y a toujours du soleil. Il peut y avoir des commentaires en-dehors, mais moi, je profite de ce que je fais chaque jour ici. Demain (jeudi), on va aller jouer «à la vie à la mort», comme toujours, et l’adversaire en fera de même », a tonné l’entraîneur madrilène, qui assure que toute l’équipe n’est concentrée uniquement que sur le match contre Villarreal.
Une rencontre où l’on pourrait revoir l’international belge Eden Hazard, gêné ces derniers jours par des douleurs à sa cheville droite, qu’il s’est fracturée en décembre et à nouveau en février. « Il va mieux, il se sent bien, il s’entraîne avec nous. La douleur qu’il avait il y a quelques jours a disparue, c’est bon pour nous. L’essentiel, c’est qu’Eden se sente parfaitement bien », a précisé Zidane. n