C’est avec le statut d’immense star que Mesut Özil débarque à Arsenal en 2013, mais l’histoire d’amour avec les « Gunners » va devenir un calvaire. Arrivé librement au Fenerbahçe en janvier 2021, le milieu ne parvient toujours pas à retrouver son niveau d’antan qui faisait de lui l’un des meilleurs joueurs de la planète football. L’arrivée de Mikel Arteta comme entraîneur d’Arsenal, le 20 décembre 2019 donne le sourire à Mesut Özil. Le meneur de jeu a été le coéquipier de l’Espagnol pendant trois ans sous le maillot rouge et blanc. Surtout, Arteta arrive avec une philosophie joueuse qui correspond au style du numéro 10 des « Gunners ». Ses nouveaux débuts sont même excellents.
Mais la crise sanitaire va lui couper les jambes. Au printemps, pour faire face à la crise, Arsenal demande à ses joueurs de réduire leurs salaires de 12,5%. Özil et quelques autres refusent. Mikel Arteta intervient, demande à ses hommes de faire un effort et en convainc une partie. Pas l’Allemand, qui campe sur ses positions.

L’échec des Gunners
À la reprise, face à Manchester City en juin, Özil est absent. Il enchaîne avec deux matchs sur le banc, sans entrer en jeu, contre Brighton et Southampton. Depuis, il n’est plus jamais apparu dans le groupe. Il est complètement mis à la porte. Mesut Özil, encore sous contrat pour la saison 2020-2021, n’est pas inscrit sur la liste des joueurs aptes à jouer en Premier League et en Ligue Europa. Il est destiné à être simple spectateur. Arteta justifie son choix sportif en conférence de presse : «Mon boulot est de tirer le meilleur de chaque joueur, pour contribuer à la performance de l’équipe. J’ai le sentiment aujourd’hui d’avoir échoué avec Mesut». Finalement, Arsenal a trouvé un accord avec son joueur pour une résiliation de contrat.

Idylle en Turquie
L’indésirable se met alors d’accord avec Fenerbahçe après plusieurs jours de négociations. Sa signature suscite un enthousiasme sans précédent en Turquie et surtout à Istanbul. Son vol depuis Londres vers le Bosphore a été suivi par près d’un million de personnes. Özil paraphe un contrat de trois ans et demi à Fenerbahçe. Les supporters font du gaucher leur favori. Rapidement, l’ex-international allemand va montrer des signes de faiblesse et sera loin de faire l’unanimité en quelques mois. Le capitaine des canaris jaunes est déterminé à montrer ses vraies qualités pour la saison 2021-2022. Pour la reprise de la Süper Lig, il frappe fort et laisse entrevoir de beaux espoirs avec son but qui lance la saison de son équipe.

Fin de l’aventure à Fenerbahçe
Cependant, l’état de grâce ne va pas durer. Ses prestations vont de plus en plus être décevantes. Son coach, Vitor Pereira le relègue sur le banc et les choses se sont rapidement envenimées entre les deux hommes. Mesut Özil s’emporte plusieurs fois sur le banc, maillot jeté au sol, coup de pied dans les bouteilles… des coups de sang qui ne plaisent pas du tout à la direction. Le 24 mars, Fenerbahçe annonce via un communiqué officiel la mise à l’écart de deux de ses stars : Ozan Tufan et Mesut Özil. Selon les informations de plusieurs médias anglais et turcs, cette récente mise à l’écart ferait suite à une altercation verbale entre l’Allemand de 33 ans et l’entraîneur par intérim de la formation turque, Ismail Kartal. Il n’a disputé que 37 rencontres avec le maillot jaune et le bleu marine, pour 9 buts et 3 passes décisives. n