Le Club Méditerranée va gérer le complexe touristique Tipasa Village lors de sa réouverture, dès juin prochain, à l’occasion de la saison estivale, a appris « Reporters » auprès de Bounafâa Lazhar, P-DG du groupe HTT (hôtellerie, tourisme et thermalisme) en marge de la visite du ministre à l’EGT Tipasa. Un retour à la case départ en quelque sorte, puisqu’à sa création le complexe était sous la coupe du Club européen touristique (CET) un nom qui lui est resté collé jusqu’à nos jours.

Le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Abdelkader Benmessaoud, a effectué, hier dimanche, une visite aux complexes touristiques Tipasa Village et La Corne d’Or, où les travaux de réhabilitation et de modernisation se poursuivent, et qui seront, en principe, totalement ouverts pour la prochaine saison estivale. La tournée du ministre, selon de nombreux présents, ne se justifiait pas car il n’y a rien de nouveau depuis sa dernière visite, excepté l’achèvement du bâtiment de réception à l’entrée du complexe, il reste seulement à procéder à l’ouverture officielle après les travaux de rénovation qui prendront fin cet été.
La tournée dans les deux complexes, qui a eu lieu en cette journée pluvieuse et venteuse, a permis de se rendre compte de l’état d’avancement des travaux, à plus de 80%. L’entreprise portugaise chargée de la réalisation de ce projet le livrera définitivement sitôt que les travaux de rénovation du pavillon central, qui abritait autrefois la réception, ainsi que l’aménagement en cours des 8 ha de forêt en espace récréatif, seront achevés.
Une chose est sûre, la gestion du complexe Tipasa Village sera confiée au groupe étranger Club Med, racheté par la Chine, et dont les responsables sont tous Français. Ce qui ramènera celui-ci au point de départ car ce complexe appartenait autrefois au groupe français avant sa nationalisation dans les années 1970. Lors de la dernière visite du ministre, Lazhar Bounafâa avait indiqué à Reporters que le complexe sera dédié aux touristes étrangers et avait même annoncé qu’une convention était déjà en cours avec 300 touristes slovènes attendus pour l’été à Tipasa.
Réhabilitation du complexe Tipasa Village
Concernant les travaux de modernisation du complexe Tipasa Village (ex-CET), lancés en septembre 2015 avec plusieurs glissements dans les délais de livraison, le ministre s’est dit satisfait du résultat d’autant que l’entreprise portugaise chargée des travaux a respecté l’architecture du village et a réussi à faire une réhabilitation à l’identique.
D’une capacité d’hébergement de
1 100 lits, le complexe de Tipasa Village, qui s’étend sur une superficie de 34 ha, a subi une opération de réfection de grande envergure, vu l’état général de vétusté, qui a nécessité une enveloppe de 3,5 milliards dinars qui n’ont pas suffi pour traiter l’ensemble de la superficie. Le bâtiment qui abritait la réception est depuis plusieurs mois l’objet d’une réfection, tandis que les quatre (4) restaurants (typique, Casbah, Horse club), les trois (3) terrains de tennis, un club de plongée sous-marine, une marina, une piscine naturelle et une seconde pour les enfants, la réalisation d’une bâche à eau et d’une STEP commandée en Allemagne sont tous achevés.
La Corne d’or au stade des finitions
Concernant l’autre unité de l’EGTT en cours de rénovation, la Corne d’or, les travaux lancés en décembre 2017 au niveau des villas (F1, F2, F3 et F4) ont atteint un taux d’avancement de 80% pour une première tranche de 62 bungalows sur les 110. Deux entreprises privées algériennes se partagent le projet, reparti en quatre (4) blocs pour les 62 bungalows dont certains ont été transformés en F1. Ces derniers se trouvent au stade de finition mais ont, toutefois, nécessité des reprises en raison de nombreuses malfaçons.
Le complexe La Corne d’or, d’une capacité d’accueil de 220 lits répartis entre les 111 bungalows, sera ouvert aux estivants sitôt les travaux concernant la réfection des deux restaurants, de la pizzeria, des deux bars plage, en plus de la réalisation d’un espace de jeux pour enfant, d’une STEP, de postes transformateurs et de groupes électrogènes ainsi que le confortement de la route à l’entrée du complexe, qui fait l’objet d’un glissement de terrain, seront achevés.n