Alors que la presse eexpliquait au début de l’année que Nuno Espirito Santo était à la recherche d’un nouveau challenge en Premier League, dans un club plus huppé que Wolverhampton, Tottenham pourrait bien sauter sur l’occasion. En effet, selon l’Express, Daniel Levy le président des Spurs serait un grand admirateur du coach portugais.
L’équipe de José Mourinho avait magnifiquement débuté la saison, avant de finalement lentement s’écrouler jusqu’à occuper actuellement la 7ème place du classement à 7 journées de la fin. Un résultat décevant pour le club londonien qui cherche chaque année à terminer dans le Top 4. Nuno Espirito Santo apparaît donc comme la solution en cas de limogeage de son compère portugais.