C’était un des gros feuilletons, si ce n’est le plus gros, de l’été outre-Manche. Harry Kane était tout proche de débarquer à Manchester City, qui était prêt à mettre un montant environnant les 150 millions d’euros sur la table pour se l’offrir. Mais Daniel Levy n’a pas tremblé, et a refusé toutes les approches du champion d’Angleterre, qui a finalement abandonné. Présent avec sa sélection, le buteur a tenu à revenir sur cet épisode.
«Je ne pense pas (que cet épisode ait nuit à sa réputation, NDLR). Toute personne dans cette industrie connaît les tenants et les aboutissements et j’étais calme. C’était entre moi et le club. Quand tu connais la vérité et ce qui se passe, ta conscience est tranquille. J’ai eu des hauts et des bas et je sais que plein de gens savent que je suis un professionnel», a lancé le buteur des Three Lions au sujet des nombreuses critiques qui lui sont tombées dessus au cours de l’été.

Kane est resté tranquille
«Maintenant je me concentre à aller de l’avant en gagnant avec Tottenham, cette année ne sera pas différente. On a bien commencé en Premier League avec trois victoires et on a un nouveau coach. Je me concentre là-dessus. On veut gagner le plus de match possibles et gagner ce trophée (la Premier League, NDLR) que j’ai toujours voulu. Je suis plutôt bon pour m’éloigner de tout. Après la finale, j’étais en Angleterre quelques jours puis je suis parti en vacances deux semaines, j’étais à peine sur mon téléphone», a-t-il affirmé, avant de conclure.
«Je savais qu’il y avait beaucoup de bruit autour de moi mais j’étais calme. Je connaissais la situation entre moi et le club. Chacun a son opinion mais je suis totalement concentré sur mon club et mon pays et j’espère vivre une belle année».
Il n’a donc, du moins selon lui, pas vraiment été perturbé par toutes les rumeurs à son sujet. L’occasion pour lui d’aussi démentir les rumeurs concernant sa colère envers sa direction et ses envies de vengeance. Pour le plus grand bonheur de Nuno Espirito Santo et des supporters des Spurs !

Le Real a tenté le coup pour Aouar
Le Real Madrid n’a donc pas réussi à faire craquer le Paris Saint-Germain pour Kylian Mbappé. Même avec une dernière offre de 200 M€ à la clé ! Pour se consoler, les Madrilènes ont lâché 40 M€ au Stade Rennais afin d’enrôler la jeune pépite française, Eduardo Camavinga, âgé de 18 ans. Un sacré coup, bien loin en plus des quasiment 100 M€ demandés il y a de cela un an par le club breton.
Mais l’Histoire entre le Real et la Ligue 1 cet été aurait pu ne pas s’arrêter là. Selon Estadio Deportivo, les Merengues ont également proposé 31 M€ à l’Olympique Lyonnais pour Houssem Aouar. Finalement, le deal ne s’est pas fait. Mais Madrid prospecte fortement en France ces derniers temps.