Gigantesque Elaine Thompson-Herah. Titrée sur le 100m et le 200m à Rio, la Jamaïcaine a conservé son titre sur l’épreuve reine avec la deuxième meilleure performance de l’histoire en 10»61 – nouveau record olympique – ce samedi, à Tokyo. La sprinteuse de 29 ans a dominé la favorite Shelly-Ann Fraser-Pryce. Shericka Jackson a complété le triplé jamaïcain.
On avait idée du trio. On se doutait que ça irait vite. Mais on n’imaginait pas forcément que Shelly-Ann Fraser-Pryce quitterait le tartan tête basse. Parce que la Jamaïcaine n’a pas réussi le triplé tant escompté, celui qui l’aurait hissée tout en haut, toute seule. Finalement, elle voit Elaine Thompson-Herah revenir à sa hauteur. Sacrée en 2016, la Jamaïcaine conserve son titre dans un temps stratosphérique puisqu’elle a conclu la ligne droite en 10’’61, record olympique. 10’’61, c’est aussi un chrono qui lui permet de devenir la deuxième meilleure performeuse mondiale de l’histoire. Avec un vent défavorable de 0,6m/s s’il vous plait.