Par Mohamed Medjahdi

Les éléments de la Protection civile de Sebdou et Tlemcen ont repêché du petit barrage Sayada implanté dans la commune d’El gor relevant de la daira de Sebdou , les corps sans vie de ttrois enfants qui y nageaient. Alertés par les citoyens qui ont découvert leur habit près de l’eau, les plongeurs de la Protection civile ont repêché leurs corps inanimés après plus d’une heure de recherche, a-t-on indiqué de même source. Les dépouilles des victimes ont été transférées vers la morgue de l’hôpital du CHU de Tlemcen, par les éléments de la protection civile signalant qu’une enquête a été ouverte par les services compétents. Lors de cette opération la protection civile a mobilisé tous les moyens humains et materiels et un appel a été lancé par ce corps, dans le but d’éviter la natation dans ces eaux dormantes, et les retenues d’eaux
En effet, la canicule exceptionnelle qui sévit sur la région, pousse de nombreux jeunes d’opter pour les infrastructures aquifères pour s’adonner aux techniques de natation et de baignade.
Les jeunes en groupe jettent leur dévolu sur les structures aquatiques de la région notamment les barrages et bassins.
Face à cette situation l’agence nationale des barrages a lancé comme chaque année une vaste campagne de sensibilisation à travers ces points d’eaux non surveillés.
Cette campagne s’inscrit dans le cadre de sensibiliser les populations notamment les enfants contre les noyades dans les barrages, et la baignade dans ces retenues collinaires.
L’agence nationale des barrages ne cesse d’avertir des dangers de ces eaux dormantes. La baignade, dans les rivières, les barrages de Tlemcen, outre des retenues, a fait de nombreuses victimes
Par ailleurs et face aux dangers des barrages, la direction de la protection civile compte mener aussi une campagne de sensibilisation à travers ces points d’eaux non surveillés.
Selon la protection civile cette campagne s’inscrit également dans le cadre de sensibiliser les populations notamment les enfants contre les noyades dans les barrages, et la baignade dans ces retenues collinaires. ces eaux dormantes ont fait plusieurs victimes à travers la wilaya qui compte 5 barrages et des centaines de bassins au niveau des fermes… Or, les enfants sont toujours attirés par ces lieux dangereux. Seuls les parents doivent interdire à leurs enfants ces lieux où la mort les guette à tout moment.