Des citoyens de Remchi ont fermé dimanche 26 mai la RN 22 pour contester la dernière attribution de logements sociaux. Parallèlement, ils ont planté une « kheïma » devant le siège de la daïra pour démontrer que leur mouvement s’inscrit dans la durée. Par ailleurs, un iftar collectif a été organisé à cette occasion. Une délégation devait être reçue hier en audience auprès du wali. A Chetouane, après avoir bloqué samedi le Bd Khedim Ali menant au stade Akid Lotfi où se déroulait le tirage officiel relatif à l’affectation de 400 logements sociaux au niveau de la commune de Chetouane, les exclus de la liste des bénéficiaires ont assiégé dimanche la daïra pour déposer des recours.
Outre les policiers de la sûreté de daïra de Chetouane, deux véhicules de la BMPJ et la BRI étaient postés devant le siège en question. C’est le SG de la daïra et le P/APC qui géraient la situation en l’absence du chef de daïra qui « a pris un congé » (sic), nous dit-on. Du côté du siège de la wilaya sis au Bd Pasteur, c’est un groupe de retraités de l’ANP qui observaient un sit-in sur les lieux, dans la matinée de ce dimanche.
Dans ce sillage, les fonctionnaires de la direction du commerce sise à Imama (Mansourah) observent une grève de 5 jours, depuis dimanche pour réitérer leurs revendications portant la révision du statut des agents de la DCP, la prime, la protection, entre autres (lire notre article paru dans l’édition du 11 mai 2019). n