Plus d’une centaine de vétérinaires du secteur public en plus des praticiens privés mandatés pour le contrôle seront mobilisés avant et pendant l’Aïd El Adha afin de procéder au contrôle de l’état de santé des moutons, a-t-on appris auprès de l’inspection vétérinaire de wilaya.

Pour ce faire, a indiqué l’inspecteur de wilaya, Dahor Djamel, 19 points de vente ont été créés à travers les différentes régions de la wilaya afin de procéder au contrôle des ovins. Ce contrôle se fait sur deux niveaux, d’abord celui des documents sanitaires et ensuite celui de l’état de santé des moutons proposés à la vente, a-t-on expliqué de même source. L’inspecteur vétérinaire de Tlemcen a, en sus, souligné que tous les abattoirs seront ouverts le jour du sacrifice afin de permettre aux citoyens d’accomplir le sacrifice dans les meilleures conditions possibles. Une permanence vétérinaire sera également organisée dans chaque abattoir afin d’assister les citoyens ayant besoin de conseils. Le dispositif mis en place par l’inspection vétérinaire de la wilaya dans l’optique de passer un « Aïd sans kyste » prévoit également la présence de vétérinaires dans les communes n’ayant pas d’abattoirs, en plus d’une permanence au siège de la direction des services agricoles et enfin une équipe itinérante qui sillonnera la ville de Tlemcen afin de prêter assistance aux citoyens ayant besoin de conseils sanitaires. L’inspection vétérinaire de la wilaya, par le biais de radio Tlemcen, contribue également à des émissions de vulgarisation et de sensibilisation sur les techniques d’abattage, de découpage et également de conservation de la viande qui doit obéir aux normes d’hygiène pour que la viande garde toutes ses propriétés et ne soit pas décomposée comme cela a été le cas l’an dernier. Tlemcen vit, à quelques jours de cette fête religieuse, une animation particulière en préparation de cet événement. Les marchés à bestiaux et autres points de vente commencent déjà à enregistrer les premiers arrivages de moutons, alors que les bergeries privées et certains endroits de fortune proposent déjà des moutons aux citoyens. Les prix affichés jusque-là sont nettement supérieurs à ceux de l’an passé, selon certains citoyens.