Le musée national de la calligraphie islamique de Tlemcen organisera la 5ème édition des nuits de la calligraphie et du manuscrit à partir du 14 avril prochain, à l’occasion du mois du Ramadhan a-t-on appris, lundi, du directeur de cet établissement, Lasnouni Sid-Ahmed. A cette occasion, une exposition de manuscrits issus du fonds du centre national de recherche en sciences islamiques et de la civilisation de la wilaya de Laghouat sera organisée tout le long du mois sacré. Une conférence nationale intitulée «les manuscrits tributaires de la mémoire et porteurs du savoir» a été programmée. Elle sera animée par Ahmed Bensaghir, du centre de recherche en sciences et civilisation islamiques de Laghouat. Celle-ci sera suivie par deux autres, l’une sur le thème «les trésors familiaux en Algérie entre excès et négligence» et l’autre sur «les techniques de traitement du manuscrit : le problème des copies multiples comme modèle». En marge de cet événement culturel, un atelier de calligraphie arabe sera animé par le chercheur Mohamed Benazzouzi. Par ailleurs, il est prévu la signature d’un accord de partenariat entre les deux institutions culturelles de Tlemcen et de Laghouat, a-t-on appris de même source. La manifestation «les nuits de la calligraphie et du manuscrit» vise à sensibiliser sur la valeur des manuscrits, de leur production et leur contenu. Il s’agira également de recenser certains fonds de manuscrits de la wilaya de Laghouat et de l’Atlas saharien pour permettre leur accès par les chercheurs et les spécialistes. Cette opportunité servira également à mettre en lumière le rôle de la technologie dans la préservation des manuscrits, la préservation des traditions de copie des manuscrits et l’échange de connaissances et d’expériences entre diverses institutions spécialisées. <