Dans le sillage de l’ouverture, le mois dernier, d’un guichet unique réservé aux handicapés, un autre guichet dédié à la communauté algérienne établie à l’étranger a été mis en service jeudi dernier au niveau du tribunal de Tlemcen.

Les émigrés, en séjour à Tlemcen, peuvent désormais retirer les documents à caractère juridique (casier judiciaire, certificat de nationalité, jugement, autorisation de visite de détenu, le permis d’inhumer…) comme il leur est loisible de demander la rectification des erreurs commises dans leurs documents d’état civil (extraits de naissance, de mariage ou de décès)… En outre, les justiciables algériens vivant outre-mer peuvent également déposer une plainte ou se renseigner sur le calendrier des audiences d’appel au niveau de ce guichet. Ce guichet fonctionnera toute la semaine y compris les vendredis et samedis. Il faut souligner que ce nouveau service, le premier du genre au niveau national selon le procureur de la République, fonctionnera sur la base d’une procédure électronique via l’interconnexion numérique du tribunal de Tlemcen et les 9 autres juridictions de la wilaya. Il faut savoir que le retrait des documents juridiques peut aussi se faire via Internet : portail. mjustice.dz. A propos de web et de casier judiciaire, un jeune émigré, informaticien de son état, nous a relaté dernièrement sa galère quant à l’obtention de ce document. Acte1 : l’intéressé doit se présenter en chair et en os à la Cour de Tlemcen pour en faire la demande ; ceci dit, il est contraint de faire le voyage (et à quel « prix », en termes de billet d’avion et de congé non payé) pour en faire la demande, en l’occurrence en français, sachant que la procuration n’est pas valable à ce titre. Acte2 : Le demandeur essuiera un niet catégorique au niveau du service de ladite juridiction de Tlemcen et via le Net (infocasier@mjustice.dz) où il lui est signifié que « le casier judiciaire est délivré en langue arabe ; si vous avez besoin en français veuillez faire la traduction ». C’est ce qu’il a dû faire, à son corps défendant, chez un traducteur du coin contre une somme de 800 DA (à ajouter aux autres frais)… Par ailleurs, près de 100.000 dossiers judiciaires du tribunal de Tlemcen ont été numérisés depuis le mois de novembre 2017 alors que cette opération touchera 200.000 dossiers judiciaires d’ici la fin de l’année 2019, selon ce magistrat du parquet. En outre, il a été procédé à la numérisation de près de 7.000 actes de mariage datant de l’époque coloniale (1800) et récupérés de la mahkama de Tlemcen. n