Les services de la sécurité publique auprès de la sûreté de wilaya de Tlemcen ont enregistré, au cours du mois de janvier 2019, 47 accidents de la route faisant 57 blessés, dont 19 femmes. Au titre du mois de janvier 2018, il est fait état de 40 accidents de la circulation avec 43 blessés, dont 13 femmes. Selon l’analyse faite par lesdits services, le facteur humain reste déterminant dans ce fléau à travers l’excès de vitesse, l’état d’ivresse, l’utilisation du portable, entre autres, abstraction faite de l’environnement (état des routes, intempéries). Par ailleurs, et d’après les statistiques du centre opérationnel de la sûreté de la wilaya de Tlemcen, il a été enregistré au courant du mois de janvier 2019, 1 548 appels sur le numéro vert de la police, 1548. A ce titre, 110 appels ont trait à des SOS (secours et assistance à personne en danger), 20 pour renseignements et orientation, 30 signalant des accidents de la circulation, 15 avisant sur des vols et 3 alertant sur des sinistres ainsi que 140 interventions énergiques et 90 divers autres cas.
Délinquance : 428 vols
de portables impliquant 111 individus
Par ailleurs, les services de la sûreté de wilaya de Tlemcen ont initié une campagne de sensibilisation sur les vols de portables sur la voie publique. L’opération a été lancée le 4 février 2019 à travers le territoire de juridiction de ladite sûreté, avec le concours des sûretés de daïra et urbaines. A cet effet, des officiers de la police judiciaire et de la CCRP sont descendus sur le terrain pour diffuser leur message éducatif. Les Tuniques bleues ont ciblé les lieux publics à forte fréquentation comme les marchés, les rues commerçantes, les gares routières, les stations de taxi. Une batterie de consignes de sécurité et de conseils pratiques ont été concoctés à l’intention des citoyens pour leur éviter d’être victime d’un vol à l’arraché, à la sauvette ou sous la menace. Eviter d’utiliser le portable dans un endroit isolé, un jardin public peu fréquenté, une rue ou ruelle déserte, s’abstenir de communiquer en voiture avec la vitre baissée, se garder de « dépanner » un inconnu, entre autres. Tels sont les gestes simples qui peuvent épargner la disparition de l’appareil convoité. Ne dit-on pas que prudence est mère de sûreté ? Dans ce sillage, il est recommandé d’acheter un portable homologué dans un magasin en veillant à conserver les documents y afférents (numéro de série) pour permettre une traçabilité aux enquêteurs en cas de vol.
A propos de délit, il est vivement conseillé d’éviter d’acquérir sans « garantie », un mobile dans le marché informel pour ne pas, le cas échéant, tomber sous le coup de la loi pour recel (complicité de vol). En cas de vol, il faut le signaler à la police, abstraction faite des démarches règlementaires auprès de l’opérateur concerné.
A ce titre, il a été traité 428 affaires de vol de portables, ayant impliqué
111 personnes, au courant de l’année 2018.
Pour le seul mois de janvier 2019, il est fait état de 46 cas, mettant en cause 15 individus ; 19 portables ont été récupérés dans ce cadre par la police qui met à la disposition du citoyen deux numéros le 1548 et/ou le 17.n