La session extraordinaire de l’APW convoquée pour hier, avec comme ordre du jour, le plan d’action de développement de la wilaya, a failli être renvoyée. Le décrochage du portrait officiel du président Tebboune de l’enceinte de l’hémicycle Rabah Aïssat a provoqué l’ire du wali qui refusé d’assister à la session si le portrait officiel du chef de l’État n’est pas accroché dans l’enceinte de l’institution élue, comme l’exige la tradition républicaine. Il a fallu de longs conciliabules pour qu’élus et administration arrivent à s’entendre pour permettre le début des travaux, et ce, après un retard de trois heures. Une situation qualifiée de
« cafouillage » par le P/AP qui, contrairement à beaucoup d’élus de son groupe, le FFS, qui considèrent que l’élection du chef de l’Etat est issue d’un suffrage illégitime, a déploré un état de fait qui, selon lui, n’aurait pas lieu d’être. Invoquant l’unité nationale et la primauté de l’État prime sur tout autre considération, Youcef Aouchiche dira: « Ce qui nous importe en tant que militant politique qui assumons totalement nos responsabilités et en tant que qu’élu du peuple, c’est la pérennité de l’Etat algérien, et nous n’allons céder ni au chantage, ni aux pressions lorsqu’il s’agit de l’Etat algérien et de son unité. Pour lui, la wilaya de Tizi Ouzou ne doit pas s’isoler du reste de l’Algérie.
« Nous sommes une wilaya qui appartient à ce pays et nous allons continuer à défendre ce principe quel que soit le prix à payer. Nos aïeux l’ont fait pendant les années de braises et nous allons encore porter le flambeau de l’État Algérien indépendamment des personnes et de ceux qui le représentent, donc nous continuerons de croire que la wilaya de Tizi Ouzou et l’ensemble de la région de Kabylie ne pourront pas exister en dehors du destin national commun et il n’y aura pas aussi un avenir pour l’Algérie sans la Kabylie », a-t-il souligné. Et d’ajouter: « C’est notre principe, notre cheval de bataille et notre politique que nous allons mener jusqu’au bout. Ce qui nous importe aujourd’hui, c’est le développement de la wilaya, le bien être de nos concitoyens, ce qui nous importe, ce sont les engagements et les promesses que nous avons fait et qui sont très attendus par nos concitoyens. »