Les opérations de remise des clés aux bénéficiaires de différentes formules de logements se multiplient au niveau de la wilaya de Tizi Ouzou. Avant-hier, le wali, Mohamed Bouderbali, a présidé la cérémonie de remise des clés de 923 logements publics locatifs (LPL) implantés dans la zone d’Oued Fali au profit des bénéficiaires.

Une même opération de remise des clés de 60 logements de type LSP implantés à Fréha s’est déroulée, hier, où les bénéficiaires ont tant attendu que ce rêve devienne une réalité.
En effet, ces cérémonies se sont déroulées dans un climat festif au grand bonheur des bénéficiaires en présence d’une importante délégation de l’exécutif local, à leur tête le secrétaire général de la wilaya, Azeddine Tibourtine, le directeur de l’OPGI, Toufik Boutrid, et celui du logement, Habib Argoub. Après avoir inspecté l’état des lieux de ces logements, le wali a annoncé que la wilaya bénéficiera d’une opération de livraison de près de 1 000 logements sociaux qui aura lieu avant la fin de l’année en cours. Selon lui, les moyens financiers sont disponibles pour l’achèvement des travaux de finition des logements sociaux pour les mettre à la disposition des bénéficiaires. Quant à la commune de Tizi Ouzou, il a précisé que 2 500 logements, implantés au Pôle d’excellence, seront livrés d’ici à la fin de l’année en cours et dont les travaux d’aménagements urbains sont achevés, alors que ceux de viabilisation sont en cours et bien avancés. « Les entreprises sont à pied d’œuvre et nous souhaitons les réceptionner d’ici la fin de l’année en cours », a-t-il fait savoir en marge de la cérémonie. Ainsi, il a tenu à souligner que ce sont des projets importants et qui entrent dans le cadre du programme du président de la République. Sollicité par un groupe de bénéficiaires des logements sociaux, quant au manque d’infrastructures d’accompagnement qui constitue le point noir de ces nouveaux projets de logement implantés au niveau des pôles urbains, le wali a rassuré que toutes les opérations sont en cours de réalisation ou en voie de lancement. «Suite aux instructions du gouvernement, il a été décidé d’attribuer ces opérations de gré à gré au niveau de l’ensemble des pôles urbains comme Oued Fali, Azazga, Pôle d’excellence et Draâ El-Mizan. Dans le même sillage, il a indiqué que le projet de réalisation du lycée dont a bénéficié la zone d’Oued Fali est finalisée. Ajouter à cela, l’inscription de deux CEM, dont un est en cours de réalisation, et deux groupes scolaires, dont un a été finalisé et le deuxième sera prêt d’ici à la prochaine rentrée des classes, ainsi qu’une antenne administrative, des aires de jeux et une bibliothèque. «Toutes les structures d’accompagnement nécessaires qui permettront aux bénéficiaires recasés au niveau du site d’Oued Fali sont inscrites et les enveloppes budgétaires sont disponibles », a-t-il dit. Quant au problème du transport qui a été soulevé avec acuité par les habitants de ce site urbain, le wali a indiqué que cette question est ouverte au secteur privé qui devra investir pour desservir ce nouveau pôle urbain.  Abordant le sujet des oppositions qui freinent le lancement de plusieurs opérations portant la réalisation de logements sociaux, Mohamed Bouderbali a regretté que les oppositions émanant des citoyens soient à l’origine du retard dans le lancement du projet de 882 logements implantés à Fréha.