La prise en charge contre les caries dentaires demeure «insuffisante» au niveau des établissements de santé publique, a indiqué lundi à Tizi Ouzou, le docteur, Ait Ali Belkacem Salem, responsable au niveau de la direction locale de la santé (DSP), Cette réalité, est due «essentiellement au manque de produits nécessaires aux soins buccodentaires que les budgets des établissements de santé de proximité ne peuvent assurer pour cause de leur cherté», a-t-il expliqué à l’ouverture d’une campagne de sensibilisation et de promotion de la santé scolaire à la maison de la culture Mouloud Mammeri. Le même responsable a précisé que «30% seulement des élèves sont pris en charge au niveau des structures sanitaires publiques», ajoutant que sur près de 223 000 élèves examinés durant l’année scolaire précédente, 2018/2019 dans le cadre de la santé scolaire, «70% souffraient de caries dentaires avec une fréquence de 3 dents cariées par élève». Par ailleurs, et en matière de maladies fréquentes enregistrées au niveau local, le Dr. Ait Ali Belkacem a signalé la baisse de l’acuité visuelle «avec 4 000 cas enregistrés, dont les causes sont, entre autres, en plus des facteurs intrinsèques, le manque d’éclairage dans l’environnement scolaire ainsi que l’utilisation abusive des appareils électroniques à écran». Il a également cité en second lieu le souffle cardiaque et les déformations squelettiques, notamment la scoliose, due aux mauvaises positions et postures chez l’élève et aussi à la surcharge des cartables qui impacte la colonne vertébrale. Organisée par la DSP en collaboration avec les directions de l’Education et de la Culture, cette campagne qui s’étale sur trois jours, placée sous le thème «santé scolaire : une priorité et une affaire de tous» vise la sensibilisation des élèves et des parents à l’hygiène buccodentaire ainsi qu’aux attitudes scoliotiques et le souffle cardiaque ainsi que la familiarisation des élèves à l’environnement dentaire. Il sera, en outre, procédé durant cette campagne, selon le programme communiqué, à des séances de dépistages de la scoliose de la lordose de l’attitude scoliotique et des caries dentaires ainsi qu’à des démonstrations sur l’amélioration de la prise en charge des affections dépistées.