Un montant de plus 2,6 milliards de DA a été versé en 2017 par la trésorerie de Tizi-Ouzou pour indemniser des propriétaires terriens ayant fait l’objet d’expropriation, a indiqué dimanche le trésorier de la wilaya.

Intervenant en marge de la clôture provisoire des écritures pour l’exercice 2017, Habi Abdenour a fait savoir qu’un montant de 10,261 milliards de DA, destiné à l’indemnisation des expropriés pour la réalisation de projets d’utilité publique, «est encore disponible au niveau de ce compte ou l’argent est mobilisé pour une durée de 15 ans». Sa répartition entre les concernés «dépend de la publication des arrêtés d’expropriation, l’identification des bénéficiaires et la levée de certains blocages», a-t-il précisé. Abordant le volet investissement, M. Habi a rappelé que le budget d’équipement (PSC, PSD et PCD) accordé à la wilaya de Tizi-Ouzou pour l’exercice 2017 était de 31,26 milliards de DA. Sur ce montant, le trésor public a payé un total de 12,1 milliards de DA ce qui donne un taux de consommation des crédits de payement de 39%. Il s’agit d’un taux «appréciable», a estimé le trésorier de la wilaya qui a observé que le montant des dépenses «va évoluer de manière significative» durant la période complémentaire (de 20 jours à compter de la clôture provisoire des écritures), avant de relever que la grande partie de ces crédits de payement est destinée au recouvrement des créances des entreprises, tout en rassurant que les crédits sont «suffisants» pour poursuivre la réalisation des projets déjà lancés. M. Habi a observé que le trésor de la wilaya de Tizi-Ouzou «reçoit quasi quotidiennement des notifications concernant le dégel de nombreux projets qui sont financés en vue de leur réalisation dans les meilleurs délais».