Quelque 146 marchés publics ont été attribués et 153 locaux distribués aux promoteurs de la wilaya de Tizi-Ouzou, qui ont créé des microentreprises dans le cadre des dispositifs publics d’aide à la création d’emplois, a-t-on appris, mardi, du directeur local de l’emploi Mustapha Aouici. M. Aouici a indiqué à l’APS que les promoteurs qui ont créé des entreprises dans le cadre des dispositifs gérés par l’Agence national de soutien à l’emploi de jeunes (ANSEJ) et de la Caisse nationale d’assurance Chômage (CNAC), se sont vu confiés durant l’année 2019 un total de 146 marchés sur la commande public dans le cadre des dispositions de l’article 87 relatif à l’octroi de 20% de la commande publique aux microentreprises. Ces 146 marchés d’un montant global de plus de 174,113 millions de DA ont permis la création de 424 emplois supplémentaires, a souligné M. Aouici qui a indiqué que depuis 2012 le nombre total des marchés attribués au microentreprises de la wilaya est de 551 pour un montant global de plus de 1,588 milliards de DA et ayant généré 3155 emplois supplémentaires. S’agissant des locaux de l’Office de promotion et de gestion immobilière (OPGI), attribués aux promoteurs ayant créé leurs entreprises dans le cadre des dispositifs de l’ANSEJ, la CNAC et de l’Agence nationale de gestion des micros crédits (ANGEM), ce même responsable a annoncé que sur les 219 locaux réservés à ces promoteurs 153 ont fait l’objet d’attributions par la commission de wilaya. «Ainsi, les micros entreprises créées dans le cadre des dispositifs gérés par l’ANSEJ, la CNAC et l’ANGEM, en plus du plan de charge octroyé dans le cadre de la commande publique, ont bénéficié de locaux OPGI pour l’allégement des charges locatives et des contraintes liées à l’instabilité de leur localisation», a relevé M. Aouici. Selon un bilan communiqué par ce même directeur, le nombre de dossiers financés par l’ANSEJ durant l’année 2019 est de 290 dont 22 projets en extension et 73 projets initiés par des femmes ayant généré 826 emplois. Par secteur d’activités, la direction de l’emploi a relevé une prédominance de celui des services 52,75% suivi du Bâtiment, Ttravaux publics et Hydraulique avec 31%. La CNAC a financé durant la même année un total de 132 dossiers dont un (1) projet en extension et 28 projets initiés par des femmes ayant permis la création de 323 emplois. Pour ce dispositif, plus de la moitié des projets ont été créés dans le secteur de l’agriculture avec un taux de 56%, suivi de services avec 18%. M. Aouici a rappelé que le nombre d’emploi créés dans la wilaya de Tizi Ouzou durant l’année 2019 est de 20 621, dont 583 postes de travail ont été créés dans le cadre du contrat de travail aidé (CTA), 13 247 dans le cadre des activités classiques, 826 par l’ANSEJ, 323 par la CNAC, 1 653 par l’ANGEM, 1207 dans la fonction publique, 1 605 dans le secteur de l’agriculture et 1177 dans l’artisanat. n