En plus du traditionnel programme d’animation des soirées du Ramadhan organisé par la direction de la culture de la wilaya de Tizi Ouzou qui a donné rendez-vous au public de la ville des genêts et de ses environs à une série de galas de variétés et de soirées théâtrales, à la maison de la culture Mouloud Mammeri et au théâtre régional Kateb Yacine, le chef-lieu communal de Boudjima où s’est tenu la 5e édition du salon du livre,

à l’initiative de l’APC, s’apprête à vivre des soirées ramadanesques bien chaudes et animées. Le public de cette commune et des localités avoisinantes aura le loisir et l’embarras du choix entre plusieurs plateaux de variétés qu’animeront une pléiade de chanteurs connus et de jeunes talents de la chanson kabyle. Dans le cadre «Les Belles nuits du Ramadhan de Boudjima», initiative prise par un promoteur privé de spectacles, un programme artistique, s’étalant du 24 mai au 12 juin, se déroulera au niveau du stade communal qui vivra au rythme d’un véritable défilé de grands noms connus et de jeunes talents de la scène artistique kabyle. Des plateaux qui seront animés par Lani Rabah, Mohamed Allaoau, Brahim Meddani, Massa Bouchaffa, Ali Meziane, Rabah Asma, Zedek Mouloud, Ali Amrane. Ouali Rezki, lauréat de l’édition 2016 d’Alhan wa chabab), est aussi au programme avec bien d’autres artistes et musiciens qui animent la scène locale. Des artistes qui viendront, pour la plupart, se produire au niveau de la Maison de la culture Mouloud Mammeri. Ainsi, jeudi prochain 24 mai, la grande dame de la chanson kabyle Nouara ouvrira le bal. Elle sera suivie par Brahim Tayeb, Massa Bouchafa, Si Lakhal, Lani Rabah, Rabah Asma, Sihem Stiti, Saïd Youcef. A l’affiche, il y aura, aussi, Mourad Guerbas, Rachid Koceila, Taous Arhab, Brahim Medani, Ali Irsane. Hamidou, Yasmina et Moh Oubelaid, Ali Amrane, Hacène Ahres et Ali Idheflawen. Les jeunes talents fraîchement sacrés des dernières cuvées du télé crochet de l’ENTV Alhan wa chabab, à l’instar de Ouali Rezki, Celia Ould Mohand, Sonia Amrani et le jeune Achour seront sur scène, de la maison de la culture, le vendredi 6 juin. La soirée du 27e jour du Ramadhan sera consacrée au chaâbi dans un plateau que partageront Abdelkader Charcham et Mehdi Tamache. Un hommage sera rendu par la direction de la culture au chanteur Rachid Mesbahi, dans la soirée du 9 juin.