Une opération de réhabilitation des chemins communaux de la wilaya de Tizi Ouzou sera bientôt lancée, a indiqué à l’APS le directeur local des Travaux publics (DTP). Smaïl Rabhi a précisé que les travaux inscrits dans cette opération vont porter sur des chemins d’une étendue de 200 km. Un financement de 1,2 milliard de DA lui a été réservé, indique la même source. En 2017, la wilaya avait bénéficié d’un montant de 1,3milliard de DA de pour la réhabilitation de 220 km de chemins communaux, ajoute la même source qui précise que les travaux lancés il y a deux ans ont atteint un taux d’avancement de 80%. La réalisation d’autres projets, inscrits au titre des programmes centralisés ou déconcentrés de l’Etat, sera également entamée prochainement. Il s’agit, entre autres, de l’évitement de la ville de Draâ El Mizan dont l’ordre de service a été notifié à l’entreprise, de la remise à niveau et de l’éclairage de la RN 73 (reliant Tizi-Ouzou à Azeffoune) sur 28 km, et de l’évitement de la ville d’Azzeffoune qui sera bientôt lancé, a souligné M. Rabhi. S’agissant des chemins de wilaya, ce responsable a relevé que depuis quatre ans, Tizi-Ouzou n’a bénéficié d’aucune enveloppe pour la prise en charge de ces réseaux. Une demande de financement pour l’exercice 2020 a été introduite par la wilaya. En ce qui concerne les réparations des dégâts occasionnés par les intempéries du 3novembre 2018 sur certaines parties du réseau routier de la wilaya, le directeur de wilaya des Travaux publics a fait savoir qu’un montant de 283 millions de DA a été accordé à Tizi Ouzou pour le confortement et la prise en charge de glissements sur une trentaine de sites. «Les marchés sont en cours de passation pour entamer les travaux rapidement, a-t-il informé. M. Rabhi a ajouté que deux projets sont à l’étude pour la construction d’un port de plaisance à Sidi Khelifa, dans la localité d’Azzeffoune et pour la réalisation de la voie express Aïn El Hammam/Draâ El Mizan, en voie de finalisation et en attente des crédits nécessaires. n