A l’approche de la saison estivale synonyme de grandes chaleurs et de hausse du mercure, les services de la conservation des forêts de la wilaya, en concertation avec la direction de la Protection civile, ont lancé, avant-hier, une caravane de sensibilisation sur les risques et les dégâts occasionnés par les incendies qui sillonnera les 21 daïras que compte la wilaya.

Cette caravane qui s’étalera jusqu’au 9 juin prochain a pour objectif de préserver le patrimoine forestier et la biodiversité de la wilaya, et ce, à travers la sensibilisation de la population locale sur le comportement à entreprendre avant, pendant et après le sinistre de manière à s’impliquer plus efficacement afin d’éviter d’éventuelles catastrophes et la prolifération des feux de forêt. Dans ce cadre, plus de 300 hectares de pistes agricoles seront aménagées par les services de la direction des forêts de la wilaya dont l’objectif est de faciliter l’accès à ces zones rurales aux éléments de la Protection civile en cas d’éventuelles catastrophes naturelles. Une initiative qui entre dans le cadre du plan de wilaya de lutte contre les feux de forêts établi chaque année par ladite direction de l’Exécutif. « Notre plan commence par le volet prévention et sensibilisation de la population locale sur les dangers causés par ces incendies que ce soit sur le plan humain ou bien matériel. D’ailleurs, les incendies de l’été 2017 ont coûté la vie à une personne au niveau de Aït Yahia Moussa. Alors notre objectif est d’éviter de rééditer ce genre de catastrophes », dira Mohamed Skandraoui, responsable au niveau de la direction locale des forêts. Par la suite, la deuxième étape de ce plan de lutte contre les incendies, c’est la mise en place de moyens de prévention au niveau de l’ensemble des localités de la wilaya. Il reste, a-t-il expliqué, le volet opérationnel qui commence par l’installation de postes de vigilance qui est assurée par la mise en place de 9 camions et des engins CCFL équipés en citernes et pompes, dont l’objectif est d’assurer les premières interventions. Ajouter à cela, 2 camions CCFL sont installés au niveau du parc national de Djurdjura (PND) pour préserver le versant nord de la wilaya des feux de forêt et qui est appuyé par un camion ravitailleur d’une capacité de 10 000 litres et les 45 points d’eau appartenant à la direction des forêts, en plus de 80 points d’eau appartenant au secteur de l’hydraulique pour le ravitaillement de troupes d’intervention, a-t-il expliqué. Par ailleurs, Mohamed Skandraoui a fait savoir que dans le cadre du renforcement de l’effectif pour lutter contre ces incendies qui ravagent des centaines d’hectares de couvert végétal de la wilaya, il a été décidé le recrutement de 72 ouvriers occasionnels qui auront pour mission d’accompagner les forestiers titulaires dans le cadre de la prévention contre les feux de forêt. De leur côté, les Assemblées populaires communales de différentes localités de la capitale de Djurdjura ont contribué favorablement à la réussite de cette caravane de sensibilisation, en diffusant cette information auprès de leurs concitoyens et les inciter à lancer des opérations de désherbage et de nettoyage des alentours des chemins communaux et de leurs villages.
Pour rappel, la lutte contre les feux de forêt est l’une des préoccupations des autorités locales qui ont décidé, quant à elles, de mettre en place un plan préventif contre ces catastrophes qui sera fonctionnel à compter du 1er juin jusqu’au 31 octobre prochain. Une décision prise à l’issue du Conseil de wilaya présidé, la semaine écoulée, par le wali Mahmoud Djamâa au cours duquel il a a donné des instructions pour intensifier la campagne de sensibilisation en direction des populations et veiller à ce que les permanences soient assurées de jour comme de nuit, durant toute la campagne de prévention des feux de forêt. Par ailleurs, notons que le plus faible taux de pertes en termes de ressources et de superficies forestières en Algérie a été enregistré durant la campagne 2018 de la lutte contre les feux de forêt. n