Des spécialistes de l’université Mouloud Mammeri de Tizi Ouzou, se sont lancés dans la production locale de solutions hydroalcooliques, pour parer à la «petite pénurie» constatée dans le sillage de la prévention contre le nouveau coronavirus (Covid-19), a-t-on appris, lundi, auprès du recteur, le Pr Smail Daoudi. Dans le cadre des mesures de prévention du coronavirus et face à la rupture de stock de solutions hydroalcooliques causé par la forte demande sur ce produit «nous avons décidé en tant qu’enseignants universitaires d’apporter une contribution scientifique et un appel a été lancé aux collègues des facultés de chimie et de médecine et du service de pharmacie, pour entamer la fabrication locale de produits désinfectants», a-t-il ajouté. Une équipe composée de médecins et de chimistes dont le recteur de l’université, le Pr Daoudi, des doyens de la faculté de médecine, le Pr Messaoudi et de la faculté de chimie, le Pr Hocine, du spécialiste en chimie analytique le Dr Mamou, de médecins résidents de pharmacie et d’ingénieurs de laboratoires, s’est mobilisée à cet effet et une quantité de 300 à 400 flacons a été déjà produite, a-t-on appris de même source. «Nous sommes en phase de lancement et d’ici demain (mardi) nous allons, avec la collaboration de tous, atteindre la vitesse de croisière et produire une quantité plus importante», à rassuré le Pr Daoudi, qui a observé que cette démarche «est en bonne voie». Dans un premier temps ces solutions hydroalcooliques seront distribuées gratuitement au sein de l’université au profit des personnels administratifs, agents de sécurité, étudiants étrangers restés dans les résidences universitaires, entre autre, a souligné ce même responsable. Par la suite et avec une plus importante production, l’université touchera la population. «Nous essayerons de répondre à la demande de tous ceux qui en ont besoin et qui nous sollicitent dans ce sens», a rassuré le recteur. Le wali Mahmoud Djamaa, qui a salué cette louable initiative, selon le Pr Daoudi, a rassuré ces bénévoles que les services de la wilaya et notamment la direction du commerce les accompagneront dans le cadre de ce projets afin de produire des quantités plus importantes pour répondre à la demande de la population sur ce produits dont les stocks s’épuisent rapidement au niveau des officines. n