Les travaux de réhabilitation et de modernisation des hôtels publics de la wilaya de Tizi-Ouzou affichent des taux d’avancement allant de 10 à 20%, a-t-on appris mardi du directeur local du tourisme et de l’artisanat, Rachid Gheddouchi.

Lancés au printemps dernier, ces travaux concernent deux hôtels dépendant de l’Entreprise de gestion touristique du centre (EGTC) à savoir le Tamgout (Yakouren) et Amraoua (Tizi-Ouzou) qui affichent respectivement des taux d’avancement de 20 et 10%, et trois autres établissements hôteliers gérés par l’Entreprise touristique de Kabylie (ETK) qui sont Lalla Khedidja et Belloua au chef-lieu de wilaya et Bracelet d’argent d’Ath Yenni et dont les travaux ont atteint un taux d’avancement de 12% chacun, a-t-on appris de même source.
M. Gheddouchi a rappelé qu’une enveloppe globale de plus de  9 milliards de dinars a été mobilisée pour cette opération de réhabilitation, de mise à niveau et de modernisation des hôtels publics de la wilaya et ce, dans le but de relancer l’activité touristique et d’améliorer la qualité du service offert au client par ces structures hôtelières.
Sur cette cagnotte, un montant de 920 millions de DA a été alloué pour les travaux de modernisation et de mise à niveau des trois hôtels gérés par l’ETK, près de 4 milliards pour la réhabilitation des deux hôtels dépendant de l’EGTC. Le reste de l’enveloppe, soit plus de 4 milliards de DA, est destiné à la réhabilitation de l’hôtel El Arz de Tala Guilef (Boghni) également appartenant à l’EGTC et dont les travaux de réhabilitation démarreront en janvier prochain, selon
M. Gheddouchi.
Ces six hôtels, totalisent une capacité d’accueil de 1 212 lits et 407 emplois directs. La réception des cinq hôtels où les travaux sont en cours de réalisation, est prévue pour 2018. S’agissant de l’hôtel El Arz, les délais contractuels des travaux confiés à une entreprise turque sont de 18 mois, a rappelé le directeur du tourisme