« Salon des ambitions », c’est le thème générique choisi pour le Salon de l’emploi qui se tiendra les 9 et 10 avril 2018 au parc Tamaghra de Tizi Ouzou.

Organisé par le Centre de développement de carrière de l’INSC, sous le parrainage du wali de Tizi-Ouzou, la première édition du Salon de l’emploi offre une opportunité pour les primo demandeurs d’emplois et fraîchement diplômés de l’université de rencontrer des entreprises.
« Ce rassemblement vous permettra de rencontrer des candidats de qualité qui pourront contribuer au sein de votre organisme en tant que stagiaires ou employés potentiels », lit-on sur l’exposé des motifs adressé aux entreprises invitées qui, pourront, indiquent encore les organisateurs, constituer leurs banques de données pour de futurs recrutements.  « Nous vous accordons aussi la possibilité de collecter les CV et même de faire des entretiens sur place », indiquent encore les initiateurs de cet événement. Ils entendent à cette occasion faire la promotion des services que propose le centre de carrières de l’INSC, dont le projet est soutenu par le World Learning, un organisme américain qui apporte son soutien à des programmes spécifiques dans le domaine de l’éducation et du développement en général.
Des work shop dédiés à la formation en développement de compétences (personnel et professionnel) seront proposés aux visiteurs et aux exposants qui trouveront dans ces ateliers une opportunité de développer leurs capacités et découvrir les différents secteurs d’activité de la wilaya de Tizi-Ouzou. Des responsables de plusieurs organismes tels l’Anem, l’Ansej et d’autres entreprises viendront animer des conférences et rencontres. Ce salon s’adresse aussi au secteur privé qui, de l’avis des organisateurs, est une opportunité que ce soit pour procéder à des recrutements efficaces ou à la création d’entreprises performantes et porteuses de projets d’envergure.  Enfin, les organisateurs escomptent privilégier une nouvelle approche en matière d’offres d’emploi, dépassant la dualité entre les secteurs public et privé. La performance et l’efficacité devront être les seuls paramètres à entrer en ligne de compte lors du recrutement, préconise-t-on.