Dans son bilan de l’année 2019, il est établi que l’Angem a financé et validé un total de 423 projets. Ces projets qui concernent plusieurs secteurs d’activité ont permis la création de 633 postes d’emploi.

Ainsi, 153 sur l’ensemble de ces projets validés ont permis la création de PME petites et moyennes entreprises dans les secteurs de l’agriculture, de l’artisanat et du bâtiment. Alors que d’autres porteurs de projets au nombre de 270 ont bénéficié de crédits à hauteur de 100 000 dinars sans intérêt pour l’achat de matières premières. Ce qui a permis la création de 633 postes d’emplois, précise-t-on à l’Angem dont le bilan fait part de la signature d’au moins quatre conventions, durant l’année en cours, entre l’Angem de Tizi Ouzou et les différentes directions sectorielles et autres organismes de la wilaya, notamment, avec l’Agence du développement sociale (ADS). Dans ce cadre, des actions de sensibilisation sont effectuées par les personnels d’accompagnement de l’Angem au profit des personnes démunies afin sensibiliser cette frange de la société et de l’encourager à déposer leur projets en vue de l’obtention de financement dans le but de leur réinsertion sociale. Une deuxième convention a été signée avec la direction de l’environnement. Il porte sur un ensemble d’accompagnement des nouveaux promoteurs qui ont investi dans le secteur de la protection de l’environnement. Deux autres conventions ont été signées avec la direction de la formation de l’enseignement professionnelle (DFEP) et l’université Mouloud Mammeri de Tizi Ouzou (UMMTO). Signalons enfin que dans le domaine de la formation, 353 nouveaux jeunes promoteurs ont bénéficié de modules de formation organisés durant l’année en cours. n