La majorité des établissements scolaires de la wilaya de Tizi-Ouzou touchés par les incendies du mois d’août dernier ont été réhabilités, a-t-on appris mardi auprès de la direction locale de l’éducation (DE). Les travaux de réhabilitation d’une quinzaine d’établissements, dont des écoles primaires, des collèges d’enseignement moyen (CEM) et des lycées, touchés par les incendies, «ont atteint un taux de réhabilitation de 95%», a indiqué le directeur de l’éducation Ahmed Laalaoui. «Toutes les opérations de réhabilitation ont été terminées à l’exception d’une seule concernant un lycée de la commune de Larbaa n’Ath Irathen, où les travaux seront bientôt achevés», a-t-il dit, rassurant que la prochaine rentrée scolaire «se fera dans de bonnes conditions». M. Laalaoui avait indiqué, lors du conseil de wilaya réuni la semaine dernière et consacré à la préparation de la prochaine rentrée scolaire pour l’année 2021/2022, que ces établissements n’avaient pas subi de gros dégâts. Les incendies ont causé notamment la dégradation de fenêtres, des façades extérieures, des portes de salles de cours, de plafonds, des conduites de chaufferie et des câbles électriques, selon le rapport présenté lors du même conseil de wilaya. Parallèlement à ces opérations de prise en charge des dégâts dus aux incendies, le directeur de l’éducation avait annoncé qu’une enveloppe de près de 170 millions de DA a été mobilisée pour la réhabilitation de 33 écoles primaires, 25 CEM et 16 lycées, afin d’offrir aux élèves un cadre agréable, réunissant toutes les conditions nécessaires au niveau des établissements scolaires, à la prochaine rentrée. <