L’université Mouloud-Mammeri de Tizi-Ouzou (Ummto) organisera deux journées portes ouvertes d’information et d’orientation les 11 et 12 du mois en cours au profit des nouveaux bacheliers.

L’objectif est de leur permettre d’avoir des informations fiables sur la filière qu’ils souhaitent suivre dans leur cursus universitaire et de remplir leur fiche de vœux selon leur moyenne obtenue à l’examen du baccalauréat, a affirmé Ahcène Mohalbi, le vice-recteur chargé de la pédagogie au niveau de cette université. D’après lui, 800 demandes de transferts ont été reçues au niveau de leur université entre 2016 et 2017. Une opération très pénible pour le personnel administratif et pédagogique pour le traitement de ces demandes. « Ces journées permettront aux nouveaux bacheliers de choisir leur filière selon la moyenne obtenue au bac », a-t-il indiqué. Dans le même sillage, il a assuré qu’un personnel qualifié sera mobilisé lors de cette manifestation pour être à l’écoute des nouveaux bacheliers. Ainsi, les responsables de l’Office national des œuvres universitaires (Onou) y prendront part. En prévision de la rentrée universitaire 2018/19, Mohalbi a fait savoir que quatre instituts pédagogiques sont en voie de création dont deux (02) sont opérationnels pour une capacité d’accueil de 4 500 étudiants. Il s’agit de l’Institut des sciences appliquées de technologie, des sciences financières et mathématiques appliquées. Alors que la réception des deux autres instituts, agro-servio-vétérinaire et culture amazigh, nécessite la concertation des différents corps de la famille universitaire. « Les dossiers de ces instituts ont été remis au ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et nous attendons la délivrance de leur agrément ». Pour rappel, la mise en place de ces instituts a été faite en 2016 par le conseil que de l’administration de l’Ummto dont l’objectif est ces infrastructures pédagagigques  soient un complément par rapport aux formations existantes, mais aussi de vulgariser le contenu des nouvelles spécialités pédagogiques qui seront étudiées au niveau de l’Ummto. Par ailleurs, le même interlocuteur a précisé qu’ils comptent réceptionner 2 700 places pédagogiques durant la rentrée universitaire prochaine, alors que 10 000 autres places sont en construction. Ces places s’ajoutent aux 4 300 places réceptionnées en mois d’octobre dernier. Il y a des problèmes techniques auxquels font face les entreprises pour la réception de ces places pédagogiques. Entre 7 000 à 8 000 étudiants devront être accueillis au niveau de l’Ummto, moins de 40% cette année.
«Le taux de bachelier devrait baisser» «Sur 60 000 étudiants que compte l’Ummto,21 000 sont en place au niveau du pôle universitaire de Tamda. Mais je dirais que la réception de ces 2 700 places nous permettra de développer les capacités d’accueil et de passer une rentrée U tranquillement», a-t-il rassuré. Le vice-recteur chargé de la pédagogie s’est félicité de la première place obtenue par l’Ummto au niveau national avec 14 bourses à l’étranger.