Une enveloppe de 630 millions de DA a été mobilisée par les pouvoirs publics au profit de la wilaya de Tizi-Ouzou, pour les travaux de réhabilitation des routes dégradées par des glissements de terrain durant les fortes pluies du mois de mai dernier, a-t-on appris dimanche auprès des services de la wilaya.
Cette enveloppe permettra de traiter les sections dégradées du réseau routier à travers 22 communes de Tizi-Ouzou suite aux intempéries de mai dernier, a indiqué à l’APS le chargé de communication de la wilaya, Mokrane Aouiche. Les communes concernées par ces travaux sont Boghni, Ain Zaouia, Mechtras, Bounouh, Assi Youcef, Ouadhias, Ait Bouadou, Tizi Ntlata, Agouni Gueghrane, Iferhounene, Abi Youcef, Illiten, Iboudrarene, Ait Mahmoud, Tirmitine, Maatkas, Ait Toudert, Beni Douala, Beni Aissi, Larbaa N’Ath Irathen, Mekla et Ait Yahia Moussa, a-t-il précisé.
Le wali Djilali Doumi, s’est rendu ce dimanche dans les villages d’Ait Ali et Ighzer N’Chvel dans la commune de Boghni, touchés par les fortes pluies du printemps dernier et a rencontrés les représentants des comités de villages, les rassurant que l’Etat a pris en charge la réhabilitation des tronçons dégradés du réseau routier. Le wali a annoncé que sur ces 630 millions de DA, une enveloppe de 140 millions de DA a été accordée à la commune de Boghni pour le financement des opérations de réhabilitation de 14 points de glissements recensés sur le réseau routier de la localité par la direction locale des travaux publics.
Pour rappel, la wilaya a déploré le 6 mai passé la mort d’un enfant de 7 ans emporté par les crues d’un oued près du pont de Tala Oulili, dans la commune de Boghni, à 38 km au sud-ouest de Tizi-Ouzou. n