La problématique de la gestion des déchets a été au centre de l’intervention de Karim Ouamane, directeur de l’Agence nationale des déchets (AND), lors du forum de jeudi dernier de radio Tizi Ouzou.

Vingt millions de tonnes de déchets, tous types confondus, est l’estimation des quantités collectées par année, dont 12 millions de tonnes de déchets ménagers assimilés. 65% de cette quantité sont produites sur 4% du territoire national, soit le nord du pays, a déclaré M. Ouamane. Il reconnaîtra, toutefois, l’absence de statistiques pouvant indiquer avec précision la quantité des déchets collectés. Il en est de même pour les quantités de rejets recyclés. En plus de l’absence de statistiques officielles, la récupération et le recyclage des déchets sont effectués via le circuit informel, reconnaîtra le directeur de l’AND. Il reconnaît, également, de facto que la valorisation économique et le lancement d’une industrie du recyclage des déchets n’est pas à l’ordre du jour en Algérie. La prise en charge du traitement des déchets s’explique par diverses raisons dont le retard accusé dans le lancement des outils de valorisation, selon M. Ouamane, qui a minimisé les dégâts occasionnés par l’incident survenu dernièrement au niveau du CET de Tizi Ouzou. Il se contentera de dire que des solutions ont été données pour résorber le problème survenu, sans indiquer la cause de l’affaissement d’une partie du site qui a négativement impacté l’activité du CET.
Par ailleurs, le lixiviat, produit par les déchets entreposés au niveau de ce CET, feront l’objet d’un traitement adéquat grâce à l’affectation, dans quelques jours, d’une station mobile dédiée à cette opération, pour empêcher la pollution de l’oued Sébaou, où se diverse le liquide (lixiviat).
Le même dispositif sera mobilisé pour le traitement des rejets liquides produits par les autres CET implantés à travers la wilaya. Il indiquera que des solutions intermédiaires sont préconisées par l’agence pour régler ce problème de lixiviat et prévenir sa nocivité sur la nature, selon M. Ouamane.
Il annonce la création d’une première antenne de l’Agence nationale des déchets à Tizi Ouzou qui élira domicile à la Maison de l’environnement de la wilaya.