Le taux d’avancement du projet de réalisation du stade 50 000 places couvertes implanté à Boukhalfa dans la banlieue de Tizi-Ouzou est estimé de près de 80%. Un projet qui a été qualifié de «chef-d’œuvre sportif » par le ministre de la Jeunesse et des Sports, Mohamed Hattab, lors de sa visite de travail et d’inspection effectuée, avant-hier, au niveau de la wilaya de Tizi-Ouzou.

A cette occasion, il a donné les instructions pour que ce projet soit livré au mois de décembre prochain. Un échéancier qui ne sera pas prolongé, a-t-il averti. « Nous sommes dans le besoin de ce projet qui contribuera au développement du sport au niveau local et national ». Accompagné du wali, Mohamed Bouderbali, le P/APW, Youcef Aouichiche et d’une forte délégation de son département ministériel, le ministre de la Jeunesse et des Sport a exprimé sa satisfaction quant à la cadence des travaux de ce stade de 50 000 places couvertes tant attendue par les sportifs de la wilaya et des supporters du club de la Jeunesse sportive de Kabylie (JSK). Il a indiqué que l’objectif du gouvernement par la réalisation de ce genre de stades structurants est de réaliser des complexes aux normes internationales. « Ces stades seront dotés d’un système de télésurveillance pour parer à la violence dans les stades et qui auront un impact sur le sport algérien ». Dans le même sens, il a annoncé la mise en place d’un projet pilote de billetterie électronique au niveau du stade 5-Juillet et qui sera opérationnel d’ici la prochaine saison sportive. Hattab a indiqué que les 4 complexes sportifs inscrits dans le cadre du programme du président de la République, à savoir celui de Tizi-Ouzou, Douéra, Oran et Baraki, doivent être dotés d’un système de télésurveillance et de billetterie électronique. A propos de la cadence des travaux de réalisation du stade de Baraki qui est actuellement à l’arrêt et de celui de Douéra, le ministre a affirmé qu’il est en contact permanent avec les autorités locales des wilayas d’implantation de ces stades pour les livrer en mois de décembre prochain. « Certes qu’il y a un manque de main-d’œuvre au niveau du stade de Baraki, mais je rassure que je vais prendre en main ce projet pour qu’il soit réalisé au même rythme que les autres complexes sportifs ». Concernant le stade de Douéra, il a précisé que l’objectif est que projet soit réceptionné à fin de 2019. Pas de problème de crédits de paiement
Par ailleurs, et suite aux revendications de l’entreprise réalisatrice du projet qui a soulevé le problème de financement pour poursuivre ses travaux, le ministre a tenu à répondre qu’il n’y a pas un problème de crédits de paiement pour la réalisation de ce projet. Mais il s’agit juste de la phase entre la clôture et l’ouverture de l’année financière. Tout en assurant que l’entreprise sera financée dès l’ouverture de l’année financière qui aura lieu dans quelques jours. Interrogé si ces stades structurants seront dotés d’un gazon naturel, le ministre a affirmé que l’expérience du stade 5-Juillet à Alger a été une réussite. «Nous devrons réussir l’implantation de cette pelouse naturelle dans nos stades.
Tandis que le choix de ce gazon se fera par les spécialistes du domaine ». Par la suite, le ministre a procédé à l’inauguration d’un terrain de football en gazon synthétique au niveau du lycée polyvalent au centre-ville. A cette occasion, il a insisté sur la formation sportive des jeunes talents dans l’objectif d’avoir de grands athlètes dans quelques années. En 2018, la wilaya compte 2 600 jeunes talents dans toutes les disciplines confondues. Un nombre dont s’est félicité le ministre. Ainsi, il s’est rendu au niveau de la piscine olympique de Boukhalfa dont les travaux sont à 80%.
Ajoutez à cela, l’inspection du projet de réalisation d’une auberge de jeunes de 50 lits dont les travaux sont à 99%. « Il reste certaines réserves et les VRD qui seront finalisés dans quelques jours pour la réception de ce projet ». Alors que le projet de réalisation du siège de l’Office des établissements de la jeunesse (ODEJ) est à 80% d’avancement. A la fin de sa visite, il a inauguré la salle spécialisée en sports de combat à Azib Ahmed au Centre-ville.