La mise en service d’une partie du projet de transfert des eaux du Oued Sebaou vers le barrage de Taksebt, dans la wilaya de Tizi-Ouzou, a été effectué mardi à la faveur des importantes précipitations pluviométriques et chutes de neige enregistrées ces derniers jours dans la région. «Cette décision a été prise à la faveur des dernières précipitations climatiques qu’a connu la wilaya dans le soucis de faire bon usage des quantités de pluie qui se sont déversées sur la wilaya et de celles attendues de la fonte des neiges», a souligné le wali, Djilali Doumi qui a supervisé le lancement de l’opération. Pour l’heure, une quantité de 90.000 M3 sera transférée quotidiennement vers le barrage qui enregistre actuellement un taux de 16% de remplissage avec 28 millions de m3 d’eau, a-t-il précisé. La partie restante, d’une capacité de 180.000 m3, sera livrée en avril prochain, a fait savoir M. Doumi qui a indiqué que la réception totale du projet dans les délais est inscrite comme «l’une des priorités» de l’année en cours. Lancé en début d’été 2021, le projet de transfert des eaux d’Oued Sebaou vers le barrage de Taksebt, confié au groupe Cosider, était prévu à la réception en avril prochain avec comme objectif le transfert de 270 000 ME par jour. Selon les responsables de ce projet pour lequel un montant de plus de 4 milliards de DA a été alloué, la phase «urgente» est terminée et permet le transfert d’un volume global de 8 millions de m3. La seconde phase vise à atteindre le transfert de 270.000 m3/j du Sebaou vers Taksebt, a-t-on expliqué.(APS) Le projet de transfert des «Les précipitations actuelles ont apporté, jusque-là, plus d’un million de m3 d’eau qui vont s’ajouter aux 28 millions déjà cumulés au niveau du barrage de Taksebt, grâce au lancement du transfert des eaux de l’Oued Sebaou», a fait part le wali Djilali Doumi.
«Après les dernières retouches qui ont consisté en l’alimentation en énergie électrique, le projet a été finalisé dimanche et dès mardi, nous allons commencer le transfert de ces eaux avec un débit initial de 90.000 m3/j», a encore précisé le chef de exécutif local. n