L’inauguration par le wali, à la fin de la semaine dernière, d’un nouveau marché de gros de fruits et légumes appartenant à un investisseur privé n’a pas fait que des heureux.

Preuve en est, cette correspondance adressée par les élus de la commune de Tadmaït, ville située à une quinzaine de kilomètres à l’ouest de Tizi Ouzou, où ils réclament le maintien et l’officialisation du marché de gros des fruits et légumes qui était, jusque-là, domicilié sur le territoire de la commune.
Erigé au début des années 2000 par l’APC de Tadmaït contre l’avis des autorités de la wilaya, qui ont fermé les yeux sur le caractère informel de cet espace qu’elles ont toléré de façon provisoire, faute de structure sur le territoire de la wilaya de Tizi Ouzou, ce marché situé à la lisière de la ville de Tadmaït et qui connaît, depuis, une intense activité risque tout simplement d’être démantelé. D’ailleurs, sitôt après son inauguration officielle, les usagers, mandataires et autres grossistes ont rallié la nouvelle structure dotée de toutes les commodités implantée au bord de la rocade Sud, à la périphérie Est de la ville de Tizi-Ouzou. Justifiant de fait les craintes des élus APC de Tadmaït. «Nous, membres de l’exécutif, en étroite collaboration avec le mouvement associatif toutes organisations confondues, lançons un appel à l’adresse des autorités compétentes, notamment le wali de Tizi-Ouzou, pour demander le maintien du marché de gros de fruits et légumes sur le territoire de notre commune.
Nous vous informons que notre région offre un dispositif foncier favorable et approprié à cet effet », lit-on sur la déclaration de ces derniers qui mettent au centre de leur argumentaire la lutte contre l’informel, la résorption du chômage et un climat social jugé délétère et porteur de risques. « Pour ces raisons, nous vous prions, Monsieur le wali, d’user de vos prérogatives, à l’effet d’intercéder en faveur de la cause de notre collectivité», lit-on dans la lettre de ces élus. Ils disent avoir « saisi, l’année dernière, en collaboration avec la société civile, les services concernés de la wilaya, pour prendre en charge la réalisation d’un marché de gros de fruits et légumes dans notre commune, mais aucune suite n’a été donnée à notre démarche ». Une démarche soutenue par le président de l’Union générale des commerçants et artisans de Tadmaït. S’étalant sur une surface globale de 13 hectares, le nouveau marché de gros de fruits et légumes de Tizi Ouzou offre plusieurs services et commodités aux usagers.
Outre les espaces dévolus aux mandataires et aux grossistes pour l’entreposage de leurs marchandises, d’autres services et des structures d’accompagnement ont été aménagés, cafétérias avec restauration, ponts à bascule pour la pesée, une banque avec distributeur automatique de billets (DAB), une pharmacie, un parking pour 300 véhicules. En projet, la construction de chambres froides et une aile destinée au commerce agroalimentaire, selon le promoteur du projet dont le coût est estimé à plus de 120 milliards de centimes.