Les services de police de la wilaya de Tizi-Ouzou travaillent d’arrache-pied pour lutter contre toutes formes de criminalité qui constitue l’une des préoccupations des hommes à l’uniforme bleu. Se référant au bilan mensuel du mois de juin dernier établi par la Sûreté de wilaya, les services de la police judiciaire ont traité 78 affaires liées aux crimes et délits contre les personnes, mettant en cause 117 personnes,

lesquelles ont été présentées au Parquet, dont 12 ont été placées en détention préventive et 105 ont été citées à comparaître. S’agissant des affaires relatives aux crimes et délits contre les biens (atteinte aux biens, vols simples et dégradation), les mêmes services ont eu à traiter 49 affaires, mettant en cause 5 275 personnes, lesquelles ont été présentées au Parquet, dont 12 ont été mises en détention préventive, 5 ont été placées sous contrôle judiciaire et 51 citées à comparaître et 7 autres ont été laissées en liberté provisoire, selon le même communiqué transmis à notre rédaction.
Au volet relatif aux infractions à la législation des stupéfiants et substances psychotropes, les mêmes services ont eu à traiter 12 affaires, et qui se sont soldées par l’arrestation de 15 personnes qui ont été présentées au Parquet. Deux narcotrafiquants ont été mis en détention préventive et 13 autres ont été cités à comparaître, selon le même document. Quant aux affaires relatives aux crimes et délits contre la chose publique (ivresse publique, conduite en état d’ivresse, outrage à corps constitué), les hommes en uniforme bleu ont traité durant la période considérée 16 affaires impliquant 45 personnes, lesquelles ont été présentées au Parquet, dont 1 a été placée en détention préventive, 39 ont été citées à comparaître et 5 ont été laissées en liberté provisoire.

 

39 accidents de circulation et 293 permis de conduire retirés
En matière de sécurité publique, le terrorisme routier a connu une hausse au niveau de la capitale du Djurdjura puisque 39 accidents de circulation ont été enregistrés durant la période allant du 1er au 30 juin dernier. Ces accidents ont causé la mort d’une personne et blessé 54 personnes. Durant cette même période, 32 mises en fourrière ont été prononcées, 1 403 contraventions ont été dressées, 293 permis de conduire ont été retirés, précise le communiqué. Par ailleurs, et de la en ce qui concerne les affaires liées au suivi et gestion des commerces réglementés, le service de la police générale et réglementation a procédé durant le mois dernier à une exécution d’arrêtés de fermeture de débits de boissons de différentes catégories, 4 exécutions d’arrêtés de fermeture de débits de boissons alcoolisées de différentes catégories. Ajouter à cela, 90 exécutions de contrôle et suivi de débits de boissons et 22 exécutions d’arrêtés de fermetures tous commerces confondus, selon la même source d’information.