Les responsables de la direction de l’éducation (DE) ont indiqué que 339 candidats étaient absents au niveau des 51 centres d’examen dont 259 candidats libres et 80 autres scolarisés. Le premier jour de l’examen du Brevet d’enseignement moyen (BEM) a été marqué par la non-disponibilité des repas de midi au niveau de la cantine du CEM Derdar du chef-lieu de Tizi Ouzou, un incident qui a fait tache d’huile puisqu’il a provoqué l’ire des parents qui n’ont pas hésité de dénoncer haut et fort ce genre de dépassements, mais heureusement les choses sont rentrées dans l’ordre hier deuxième jour de l’examen où les responsables de la direction de l’Education sont intervenus pour mettre à la disposition des élèves des repas. «L’examen s’est déroulé dans de bonnes conditions que ce soit sur le plan pédagogique ou de la restauration, puisque l’ensemble des établissements scolaires mettent à la disposition des élèves des repas équilibrés qui répondent aux normes d’hygiène », selon les promesses des responsables de la direction de l’Education de la wilaya de Tizi-Ouzou. Des dispositions qui semblent répondre aux attentes des parents d’élèves qui ont exprimé leur satisfaction quant au climat dans lequel s’est déroulé cet examen de fin de cycle moyen de l’éducation nationale. «Nous sommes satisfaits des moyens mis à la disposition de nos enfants et nous souhaitons que les choses aillent sur les rails jusqu’à demain (aujourd’hui Ndlr) », lâche une maman rencontrée devant le CEM Derdar. Il faut dire que la hantise et l’angoisse sont affichées non seulement sur les visages des élèves, mais aussi chez les parents qui s’inquiètent sur le contenu des sujets des épreuves de cet examen. «Les sujets des quatre matières qui se sont déroulées au premier jour étaient abordables et nous souhaitons qu’ils facilitent la tâche à nos enfants », dira une autre maman rencontrée devant le portail du collège Derdar. Avant d’ajouter : « J’accompagne ma fille chaque matin pour la déposer devant le portail avant de rentrer à ce centre d’examen. Je suis là pour la rassurer que je suis derrière elle. D’ailleurs, j’ai pris mon congé annuel de 15 jours pour l’accompagner ». En termes de chiffres, les responsables de la DE ont indiqué que 339 candidats étaient absents au niveau des 51 centres d’examen dont 259 candidats libres et 80 autres scolarisés.
Ce taux d’absentéisme est insignifiant par rapport au nombre de candidats appelés à passer leur examen qui atteint les 14 327 au niveau local. On notera que la wilaya dispose de 13365 candidats scolarisés alors que le nombre de candidats libres est seulement de 702. Comme à chaque fois les filles arrivent en tête avec 7618 candidates et 6709 garçons. Tandis que le personnel mobilisé pour encadrer cet examen est de 3550 encadreurs. « Notre objectif est de mettre tous les moyens humains et logistiques pour réussir cet examen ». n