L’Agence nationale des activités minières (ANAM) a procédé hier mardi à Alger à l’ouverture des plis de l’appel d’offres national pour l’adjudication de trente-huit (38) permis miniers pour exploration. La séance publique d’ouverture des plis en cours concerne les offres techniques reçues suite au lancement de la 51e session d’adjudication de 38 titres miniers pour l’exploration. Cette 51e session d’adjudication propose aux soumissionnaires différentes substances à l’instar de l’albâtre, le marbre, travertin et l’onyx, qui servent de pierres décoratives, ainsi que le sable siliceux à usage industriel (verreries), le calcaire, le granite, le gypse, le sable, le tuf et l’argile. Les soumissions portent sur différentes wilayas, notamment celles situées dans le sud du pays comme Tamanrasset (pour 7 sites de marbres), Biskra (pour un site d’Albâtre), Mila (1 site de travertin et 2 sites onyx) et Mascara (un site de sable siliceux). Lors de cette séance, il a été relevé un engouement des soumissionnaires pour les cinq sites de sable situés tous dans la wilaya de M’sila (2 sites à Sidi Ameur, 2 sites à M’cif et un cinquième à Khoubana). Les soumissionnaires retenus pour l’offre technique seront invités le 14 juillet prochain à présenter leurs offres financières pour exploration, a-t-on indiqué. L’ouverture des plis s’est déroulée en séance publique en présence des soumissionnaires où de leurs représentants et d’un huissier de justice. Le président du Comité de direction de l’ANAM, Smail El Djouzi, qui a présidé la séance, a mis en avant le rôle de son institution dans la promotion et développement du secteur minier en Algérie. «L’ANAM est chargée de promouvoir toute action de nature à contribuer au développent minier du pays», a-t-il affirmé en soulignant le rôle de l’agence dans la sensibilisation des opérateurs et des investisseurs sur les opportunités offertes par ce secteur générateur de richesse et créateur d’emplois. (APS)