Un agriculteur de la commune d’Ammari (Tissemsilt) a réussi à réaliser l’expérience de culture hydroponique de l’orge (germination sans terre de l’orge), une première du genre dans la wilaya, a-t-on appris auprès de la direction locale des services agricoles. Le jeune investisseur, Chebbah Abdelhalim, a ainsi réalisé cette expérience dans son exploitation agricole dans la région d’El-Guerroudj. Il s’agit d’une technique agricole moderne, dénommée «culture hydroponique» qui n’a pas besoin de terre, a indiqué la même source à l’APS. Cet agriculteur a réalisé une production hebdomadaire de ce type d’orge de plus d’un (1) quintal, comme aliment de bétail de cette exploitation, sachant que cette technique assure une production tout au long de l’année, a-t-on expliqué. Le jeune investisseur a réussi à concrétiser ce projet avec l’aide de son frère, un ingénieur agronome spécialisé dans les techniques modernes de la culture hydroponique. Il prévoit d’accroître le nombre de plaques utilisées pour cette culture à l’effet d’augmenter le rendement et fournir du fourrage vert aux vaches laitières dans son exploitation agricole.
La technique hydroponique de l’orge réalisée sur des plaques métalliques superposées, placées à l’intérieur d’un hangar sur une superficie ne dépassant pas les 30 mètres carrés. Elle nécessite une température n’excédant pas les 20 degrés et un taux d’humidité atteignant 75%, en plus d’un système de lumière avancé. D’autre part, la direction locale des services agricoles a fait savoir que ce jeune investisseur compte réaliser, avant la fin du premier semestre 2022, une première expérience de germination sans terre du maïs et du soja.
Pour sa part, la DSA prévoit, en coordination avec la chambre agricole de Tissemsilt, d’organiser une journée de sensibilisation destinée aux céréaliers et producteurs d’aliments de bétail, pour leur présenter cette technique agricole réussie afin de généraliser cette expérience au niveau de plusieurs exploitations agricoles. n