Synthèse Salim Benour
Selon la direction des services agricoles (DSA) de la wilaya de Tissemsilt, une opération de culture de 80 hectares en maïs a été lancée pour cette saison agricole dans le cadre de la diversification des produits de la terre dans la région. La superficie exploitée cette année est plus importante que celle réservée durant l’année écoulée durant laquelle 45 hectares ont été dédiés à la culture de ce type de céréales, indique la même source. Cette hausse est expliquée par l’exploitation des terres en jachère au périmètre irrigué du barrage de Bougara dans la commune de Tissemsilt et par l’adhésion de dix agriculteurs supplémentaires au programme de culture du maïs dans la wilaya. La DSA a fait savoir que 15 agriculteurs impliqués dans la filière maïs dans la wilaya ont bénéficié, dernièrement, d’une journée de formation sur les techniques modernes de culture du maïs, rapporte également l’APS. Une session encadrée par des cadres de l’Institut technologique national des grandes cultures de la commune de Sebaïne (wilaya de Tiaret).
La production de maïs sera orientée, cette saison, pour approvisionner les unités de production d’aliments avicoles de la wilaya de Tissemsilt, ainsi que dans les wilayas limitrophes, notamment Tiaret, Médéa, Aïn Defla et Chlef, selon la même source. La culture du maïs s’inscrit dans le cadre du programme d’éradication des terres en jachère élaboré par la DSA, qui comprend également la réalisation de tests pour la culture d’arbres fruitiers et de légumes et l’extension des périmètres irrigués à partir de barrages et des retenues collinaires. En vue de l’extension de la superficie réservée à la culture du maïs, au cours de la prochaine saison agricole, la direction des services agricoles a programmé, en collaboration avec la chambre d’agriculture de la wilaya et la direction des ressources en eau, des sorties de sensibilisation au profit des propriétaires d’exploitations agricoles situées à proximité des barrages et des stations d’épuration des eaux usées dans la wilaya, pour les appeler à exploiter ces infrastructures dans l’expérience de la culture de ce produit agricole.
A noter que la culture du maïs est répandue dans les communes du sud de la wilaya, à l’instar de Tissemsilt, Ammari, Maasim et Ouled Bessam. Elle est de plus en plus utilisée dans les Hauts Plateaux et dans certaines régions du sud algérien. n