Les sphères en PVC ont rendu leur verdict pour constituer les 8 poules de la prochaine Coupe du monde de football prévu en Russie (14 juin – 15 juillet) l’été prochain. Le tirage au sort, qui s’est déroulé dans l’après-midi d’hier au Kremlin (Moscou), a offert des poules assez homogènes.

Ne cherchez pas le groupe de la mort parce qu’il n’y en a pas vraiment pour cette 21e édition. Pour ce qui est des représentants de la zone CAF, ils seront entre le jouable pour l’Egypte ainsi que le Sénégal et le quasi-impossible pour le Maroc, le Nigeria et la Tunisie. C’est la Russie et l’Arabie saoudite qui ouvriront le bal le 14 juin (17h00) au stade Lujniki de Moscou.

«D’après ce que j’ai vu, je suis convaincu que Russie 2018 sera la meilleure Coupe du monde. Tout est prêt, et ce qui ne l’est pas le sera très bientôt.
Tous ceux qui viendront en Russie découvriront un pays accueillant et chaleureux, un pays qui veut célébrer le football avec le monde entier», Le président de la Fifa, Gianni Infantino, semble attendre patiemment le début du tournoi planétaire. Les amoureux de la balle ronde aussi.
D’autant plus que les 8 groupes pour la séquence 2018 restent très ouverts. Les favoris ne devraient, néanmoins, pas avoir du mal à passer le premier tour.
Il pourrait y avoir des sensations et surprises comme le veut la coutume. Deux gros morceaux s’affronteront dans le quatuor « B » avec le Portugal, champion d’Europe en titre, et l’Espagne titrée en CDM 2010 et championne du Vieux continent en 2008 et 2012.

Compliqué pour les Nord-africains
Les boules ont voulu que ça soit le Maroc qui se coltine les Portugais et les Espagnols. Une mission très difficile pour les voisins Marocains qui affronteront l’Iran aussi.
Des adversaires que l’Algérie pourrait affronter en amical car ils voudront certainement jouer contre une sélection à l’ADN de jeu semblable à celle que drive Hervé Renard. Les Lions de l’Atlas essayeront de rééditer l’exploit de 1998. A l’époque, les coéquipiers de Mustapha Hadji avaient réussi à sortir indemnes du premier tour. Ça sera très compliqué pour les retrouvailles avec le Mondial.
Parmi les prochains éventuels teams que les Fennecs pourraient affronter on citera la Belgique et l’Angleterre reversées dans le groupe ‘’G’’ de la Tunisie et le Panama. Les Aigles de Carthage devront cravacher fort pour ne pas battre de l’aile dès les trois premières sorties.
Pour rester dans l’Afrique du Nord, l’Egypte a hérité de la poule ‘’A’’ qui renferme la Russie, pays hôte, outre l’Uruguay et l’Arabie saoudite. Historiquement, l’Afrique du Sud (2010) est la seule nation organisatrice qui a été sortie d’emblée. Comptant des individualités redoutables comme Suarez et Cavani, l’équipe uruguayenne devrait acter le second billet avec les Russes. C’est pour dire que les Pharaons sont appelés à sortir le bleu de chauffe.

Sénégal et Nigéria, possible mais…
Plus vers le sud, le Nigéria et le Sénégal seront les deux autres représentants de l’Afrique. Les Nigérians retrouveront l’Argentine comme en 2014 mais aussi la Croatie et la sensationnelle Islande (première participation) dans le quartet ‘’D’’. Pour leur part, les Sénégalais évolueront avec la Pologne, la Colombie et le Japon de Vahid Halilhodzic.
In fine, soulignons que la CAF, par le biais d’un comité ad-hoc constitué l’issue du dernier symposium tenu le 16 novembre 2017 à Rabat au Maroc, a décidé d’accorder une subvention financière de cinq cent mille dollars (500 000$) à chaque sélection africaine concernés par le rendez-vous russe. Cet argent devra servir principalement à renforcer et améliorer l’encadrement technique de chaque équipe. En plus l’instance confédérale fournira à chaque représentant africain un équipement «fieldwiz». C’est un dispositif technologique qui permet d’voir des données précises sur les performances des joueurs.

 

Les groupes de la Coupe du monde :
Groupe A : Russie – Arabie Saoudite – Egypte – Uruguay
Groupe B :  Portugal – Espagne – Maroc – Iran
Groupe C : France – Australie – Pérou – Danemark
Groupe D :  Argentine – Islande – Croatie – Nigeria
Groupe E :  Brésil – Suisse – Costa Rica – Serbie
Groupe F :  Allemagne – Mexique – Suède – Corée du Sud
Groupe G :  Belgique – Panama – Tunisie – Angleterre
Groupe H :  Pologne – Colombie – Sénégal – Japon