La station de dessalement d’eau de mer de Fouka (Tipasa) a repris progressivement jeudi son activité, suite à l’arrêt de production survenu mardi à cause des intempéries enregistrées dans la wilaya, a-t-on appris auprès de la Société des eaux et de l’assainissement d’Alger (Seaal).

La Seaal avait annoncé une perturbation dans la distribution d’eau potable dans les communes de l’est de Tipasa (Koléa, Fouka, Daouda, Khemisti, Bou Ismaïl et Aïn Tagouraït) à cause d’un arrêt d’activité temporaire survenu à la station de dessalement de Fouka, «dû à la dégradation de la qualité de l’eau de mer suite aux intempéries». La Station a repris son activité (partiellement) aux environs de 03H jeudi, dans l’attente d’atteindre «progressivement» sa capacité estimée à 120 000 m3/j «demain vendredi au plus tard», a-t-on ajouté de même source. Son volume de production actuel est de 20 000 à 30 000 m3 d’eau. La Seaal a, néanmoins, rassuré ses clients des localités affectées par cette coupure d’eau, en s’engageant à les approvisionner dès le remplissage du réservoir de Koléa (35 000 m3).