Près de 500 ressortissants algériens rapatriés de l’étranger, sont pris en charge dans des établissements hôteliers de la wilaya de Tipasa, dans le cadre des mesures de confinement sanitaire, décidées par le Gouvernement, pour prévenir la propagation du nouveau coronavirus (covid-19), a indiqué à l’APS le wali, Moussa Hadj Omar.

Il s’agit du transfert, dans la soirée d’hier vendredi, à partir de l’aéroport international Houari Boumedienne, de quelque 469 ressortissants algériens, dont 239 rapatriés de Belgique et 230 autres d’Allemagne, vers quatre hôtels de la wilaya, a ajouté le chef de l’exécutif. Ce même responsable a souligné qu’ils sont pris en charge dans de «très bonne conditions» avec l’»application stricte du protocole préventif contre la propagation de la pandémie de la covid-19», a-t-il assuré. Ces ressortissant, transportés de l’Aéroport international Houari Boumedienne (Alger) vers la wilaya de Tipasa, à bord de 21 bus mobilisés à cet effet, seront soumis à une période de confinement de 14 jours, au niveau des établissements hôteliers «Es-salam» de Bou Ismail, «la Corne d’Or», «Matares» et «El Beldj» de Tipasa, a-t-il ajouté. «Des staffs médicaux ont été affectés pour leur assurer une couverture sanitaire, parallèlement à la garantie de toutes les conditions nécessaires pour leur bonne prise en charge», a, encore, informé le wali Hadj Moussa. Le chef de l’exécutif de Tipasa, qui avait présidé, jeudi dernier, une réunion élargie aux membres de la commission de la wilaya en charge de la coordination des efforts de lutte contre la pandémie, et des responsables locaux, dont les chefs des daïras de Bou Ismail et Tipasa, avait particulièrement souligné son engagement personnel à assurer «le bon déroulement du transfert et de l’accueil de ces ressortissants algériens». Cette opération de prise en charge des Algériens rapatriés de l’étranger, dans des établissements hôteliers de la wilaya, est la 4ème du genre organisée à Tipasa, depuis la déclaration de la pandémie de la covid-19 en Algérie.
Boumerdès : Plus de 300 ressortissants algériens placés en confinement
Un total de 306 ressortissants algériens rapatriés du Canada, samedi, ont été placés en confinement au niveau de la résidence officielle de l’Institut algérien du pétrole (IAP) de la ville de Boumerdes, a-t-on appris auprès du responsable de la cellule de communication de la direction de la santé et de la population de la wilaya. «Ces ressortissants bloqués au Canada ont été rapatriés au titre des mesures de prise en charge des algériens coincés à l’étranger en raison de la pandémie du nouveau coronavirus», a indiqué à l’APS, Mohamed Barki. Il ont été accueillis à l’aéroport international Houari Boumedienne (Alger), d’où ils ont été transportés, par bus publics, jusqu’à la résidence de l’Institut algérien du pétrole (IAP) de Boumerdes, « où ils seront placés en confinement durant 14 jours pour assurer leur protection (et celle des leurs) contre la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19)», a –t-il assuré. Selon le même responsable, la wilaya de Boumerdes a accueilli, dans la nuit de vendredi, près de 300 autres ressortissants algériens rapatriés de France, pris en charge au niveau d’un complexe touristique privé de Zemmouri EL Bahri (à l‘est de la wilaya), toujours au titre des mêmes mesures prises par les autorités publiques pour assurer la prise en charge des algériens bloqués dans différents pays étrangers, en raison de la pandémie de la Covid-19, a-t-il indiqué. «La wilaya a mobilisé tous les moyens matériels et humains nécessaires pour assurer l’accompagnement, l’hébergement et une bonne prise en charge médicale de ces ressortissants algériens», a affirmé la directrice de la santé de la wilaya, Laliame Fatiha. n