Sur les 60 000 retraités inscrits sur les registres de la CNAS, seuls 4117 travailleurs retraités ont adhéré à la FNTR (Fédération nationale de travailleurs retraités) à ce jour, apprend-on auprès du secrétaire général de la fédération de la wilaya de Tipasa.

Les retraités sont très frileux à venir adhérer à la FNTR indiquera à Reporters le secrétaire général de la fédération Khouikhi Abdellah rencontré au niveau de Bou Ismaïl qui espère que le bureau de Tipasa soit ouvert le plus tôt possible pour se rapprocher davantage des retraités de la wilaya. Durant l’année 2016, il a été enregistré l’adhésion de 380 nouveaux adhérents qui s’expliquent probablement par la signature d’une convention entre la FNTR et la SAA qui offre aux adhérents une réduction de 50% pour le contrat d’assurance du véhicule et de la demeure mais aussi le décès de 378 autres. Cette convention signée avec la SAA (Société Algérienne d’Assurance) a été une bonne idée pour attirer les retraités qui, pour certains, se sont retrouvés sans les avantages de la Fonction publique qui leur offrait des réductions, mais celle-ci gagnerait à être plus connue car l’information circule difficilement. En 2015, nous expliquera le SG de la fédération de Tipasa, une convention a été signée avec la SAA qui offre une réduction de 50% aux automobilistes pour assurer leurs véhicules à condition qu’ils prennent en même temps une assurance pour leur maison avec le même taux de réduction pour la couverture des sinistres ce qui fera dire à un retraité rencontré sur les lieux qu’il s’agit d’une vente concomitante. D’autres conventions sont, actuellement, en discussion ajoutera notre interlocuteur avec Djezzy, avec les responsables du thermalisme pour offrir des réductions dans toutes les stations du pays ainsi que pour le voyage à La Mecque (Omra), dont le bénéficiaire pourra payer 50% au départ et le reste réparti en tranches de cinq mois. Ces conventions toucheront l’ensemble des travailleurs retraités à l’échelle des 48 wilayas à condition, bien sûr, qu’ils soient adhérents à la FNTR. En attendant l’ouverture de plusieurs annexes au niveau de Tipasa, Cherchell, Koléa, Damous et Hadjout, le secrétaire général espère que les retraités soient plus nombreux à adhérer à la Fédération d’autant que la participation financière est dérisoire puisqu’il s’agit de payer 10 DA par mois qui sont retirés directement du salaire. M. Khouikhi a tenu à parler des bonnes relations entre la FNTR et la CNR dirigée par un « directeur non seulement à la hauteur en tant que gestionnaire, mais aussi doté de qualités humaines indéniables », selon ses propos.