16 milliards de centimes ont été dégagés sur le budget de la wilaya de Tipasa pour le raccordement au gaz de ville de 41 sites touchés par le gel, a annoncé le wali lors du dernier conseil de wilaya cité par un communiqué de la cellule de communication.

L’argent débloqué permettra de brancher au gaz de ville 4 500 foyers repartis à travers 13 communes recensées suite à une rencontre qui a permis de faire le point sur la situation en présence des responsables de Sonelgaz et des P/APC Lors d’un précédent conseil de wilaya, l’exposé de la direction régionale de Sonelgaz révélait, en effet, que l’opération concernant 41 sites soit 4 200 foyers répartis dans 13 communes était gelée faute de moyens financiers en plus des 500 logements localisés dans les anciennes cités répartis dans 8 communes qui ne sont pas alimentés en gaz faute de colonnes montantes.
En outre, plus de 2 600 logements des anciens projets situés particulièrement dans la partie Ouest de la wilaya, à savoir les daïras de Cherchell, Gouraya et Damous sont dépourvus de gaz en raison des réserves émises quant à la mauvaise qualité des gaines techniques et des colonnes montantes. Pour réhabiliter ces anciens projets, la décision a été prise de mobiliser des ressources financières au niveau local en dehors du programme national. C’est ainsi qu’il a été décidé que Sonelgaz financera ces opérations à hauteur de 35% et les 65% restants seront à la charge des collectivités locales et des citoyens, dont le montant sera arrêté en fonction du nombre de foyers à brancher.
Un appel a été lancé aux associations et autres comités de quartier pour sensibiliser les familles quant à leur participation au montage financier de ces opérations qui se situerait autour de 17 500 DA. Concernant les anciennes cités qui ne sont pas desservies en gaz, le wali a demandé à la Sonelgaz de réaliser les colonnes montantes et au DAL de prendre en charge, sur le budget de wilaya, les travaux de raccordement.
S’agissant des cités implantées dans la zone Ouest de la wilaya, dont les gaines techniques et les colonnes montantes ne sont pas conformes aux règles, c’est l’OPGI qui a été chargée d’assister les chefs de daïra pour de petites interventions par les antennes locales au niveau de chaque bloc en fonction des prescriptions de Sonelgaz. Selon les responsables du secteur, le taux de couverture en gaz de ville dans la wilaya de Tipasa atteindra les 54% (contre 47,35% actuellement) après la mise en service des sites réalisés dans le cadre du programme national du raccordement en gaz des anciennes cités et des opérations concernées par le gel qui seront pris en charge dans le cadre d’un montage financier.